Paris Match Belgique

Séoul déploie des avions furtifs après avoir détecté 180 avions de combat nord-coréens

corée du sud corée du nord

Image d'illustration. | © Michael Jarmiolowski / US Navy / Planet Pix via ZUMA Press Wire.

Société

La Corée du Sud annonce avoir détecté 180 avions de combat de son voisin du Nord. Un constat observé pendant les exercices aériens menés avec Washington. En réaction, Séoul a déployé 80 avions de chasse.

Après les missiles, les avions. L’armée sud-coréenne a annoncé ce vendredi 4 novembre avoir déployé des avions furtifs après avoir détecté la mobilisation de 180 avions de combat nord-coréens pendant les exercices aériens de Séoul et Washington.

Escalade

« Nos militaires ont détecté environ 180 avions de combat nord-coréens » mobilisés dans l’espace aérien de Pyongyang, a déclaré l’état-major interarmées de Séoul, ajoutant avoir « déployé 80 avions de chasse, dont des F-35A ». Les avions mobilisés pour les exercices militaires avec les États-Unis sont également « prêts » à décoller, selon la même source.

Cet épisode s’ajoute à la montée des tensions observée ces derniers jours dans la péninsule coréenne. Après le tir apparemment raté d’un missile balistique intercontinental par la Corée du Nord, jeudi matin, Séoul et Washington ont décidé de prolonger jusqu’à samedi leurs exercices aériens conjoints, les plus importants jamais réalisés, qui impliquent des centaines d’avions de guerre de part et d’autre. Un choix « très dangereux et mauvais » pour Pyongyang qui a tiré trois missiles balistiques à courte portée en fin de journée, et effectué 80 tirs d’artillerie dans une « zone tampon » maritime.

Avec agences

CIM Internet