Paris Match Belgique

Michael Phelps VS shark : l’énorme fake d’une course qui n’a jamais eu lieu

Michael Phelps a perdu sa course virtuelle contre un requin blanc. | © Instagram : bluemagic985

Société

Michael Phelps n’a pas réellement nagé aux côtés de son adversaire… et les téléspectateurs ne sont pas contents.

« Michael Phelps, battu par un grand requin blanc ! » « Le champion olympique perd son duel contre le monstre des mers. » « Phelps a défié le grand requin blanc. » La presse a dégainé les grands titres pour annoncer les résultats de la course tant attendue entre le nageur américain Michael Phelps et le grand requin blanc.

Lire aussi > Michael Phelps va nager contre un requin

Deux secondes. C’est le modeste écart entre les deux nageurs qui s’est affiché sur le chronomètre, faisant du squale le grand vainqueur de la course. « Sans surprise », diront certains ayant du mal à croire qu’un homme – même monopalmé – puisse terrasser un tel adversaire. En vérité, la surprise était toute autre. Celle d’apprendre (un poil tardivement pour certains) que contrairement à ce que l’on avait tant espéré, Michael Phelps n’a jamais nagé aux côtés du squale.

De l’art de la mise en scène

C’est dans l’émission « Shark Week », diffusée ce dimanche sur la chaîne américaine Discovery Channel, que le phénomène de la natation Michael Phelps s’est incliné dans son « duel » face à un requin blanc. Intitulée “Phelps vs. Shark : le Grand Doré contre le Grand Blanc”, cette course hors du commun a su en exalter plus d’un. Largement promue et attendue, une question demeurait sur les lèvres depuis l’annonce du show télévisé. Une vraie course ? Avec un vrai requin ?

Si d’aucuns ont crié à l’impossible, de nombreux spectateurs ont été terriblement déçus d’apprendre la nouvelle tombée quelques minutes avant la diffusion de l’émission. Et c’est Phelps en personne qui, en révélant le canular, a brisé l’espoir de tout un audimat : « Nous n’étions pas dans l’eau au même moment, je pense que c’est la question que tout le monde se posait, j’étais en sécurité, ce qui était ma priorité numéro un », a-t-il expliqué.

Lire aussi > Gombessa IV Genesis : En expédition sous l’eau avec 700 requins en Polynésie

Équipé d’une monopalme pour accroître sa vitesse (9,5 km/h) et sous la supervision d’experts et de plongeurs, Phelps a simplement nagé sur la même distance qu’un requin, filmé auparavant au large des côtes de l’Afrique du Sud. Grâce à des effets spéciaux les montrant côte à côte, séparés par une ligne de bouées comme dans un bassin olympique, Phelps et le requin se sont finalement affrontés virtuellement.

Canular et trahison

Si le show télévisé peut se féliciter d’un coup de pub légendaire, la mise en scène n’aura malheureusement pas fait rire tout le monde. Sur les réseaux, les désenchantés se sont déchargés de leurs émotions vacillant entre déception, colère et sentiment de trahison.


Traduction : Je me sens sincèrement roulée d’avoir regardé une heure de cette émission stupide et pour voir Michael Phelps nager avec un FAUX requin.


Traduction : Prenez-moi pour une folle mais je pensais qu’ils allaient mettre Phelps contre un vrai requin, pas une simulation. Je me sens volée.


Traduction : C’ÉTAIT UN FAUX REQUIN. Phelps a fait une course contre un faux requin… et a perdu. Je me sens trompée.

Traduction : Quand tu te rends compte que Michael Phelps n’est pas réellement en train de courser un vrai requin.

La course la plus difficile de sa carrière

Malgré les foudres des téléspectateurs, le nageur a toutefois assuré que cette « course » avait été « l’une des plus difficiles de (sa) carrière à cause de la température basse de l’eau et de l’attente ». Le requin a fait la différence dans les derniers mètres en plongeant pour attraper un phoque, et en faisant un bond hors de l’eau pour franchir la ligne d’arrivée virtuelle en tête.

– Avec Belga

CIM Internet