Paris Match Belgique

L’ONU inquiète d’un hiver « extrême » pour des millions de déplacés, notamment en Ukraine

L'ONU inquiète d'un hiver "extrême" pour des millions de déplacés, notamment en Ukraine

Image d'illustration. | © Unsplash.

Société

L’ONU a lancé vendredi un appel aux dons pour aider les millions de personnes déplacées par les conflits en Ukraine, en Afghanistan et au Moyen-Orient à survivre à l’hiver, avec des « difficultés extrêmes » pour se chauffer.

« De nombreuses familles déplacées n’auront d’autre choix que de choisir entre se nourrir et se chauffer alors qu’elles ont du mal à chauffer leurs abris, se procurer des vêtements chauds et cuisiner des repas chauds » pour se chauffer, a déclaré la porte-parole du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), Olga Sarrado, aux journalistes à Genève.

Le HCR est particulièrement inquiet pour les millions d’Ukrainiens ayant dû quitter leurs foyers depuis l’invasion de leur pays par la Russie en février 2022, et le bombardement des centrales électriques du pays. Beaucoup vivent dans des abris, « des maisons endommagées ou des bâtiments mal adaptés pour les protéger du froid glacial, avec des pannes d’énergie, de chauffage et d’approvisionnement en eau », a-t-elle détaillé.

Afghanistan, Irak, Syrie : Une assistance essentielle

Le HCR a lancé des programmes de réhabilitation d’habitations en Ukraine, de façon à permettre à un million de personnes déplacées à l’intérieur du pays d’accéder à « un logement sûr, chaleureux et digne pendant les mois de froid », mais a un besoin urgent de fonds supplémentaires à l’approche de l’hiver. En Afghanistan, de nombreuses familles déplacées vont se retrouver exposées à des températures hivernales là aussi bien en-dessous de zéro.

Et plus de 3 millions de Syriens et d’Irakiens déplacés auront eux aussi besoin « d’une assistance essentielle pour faire face à l’hiver ». « Ce sera le 12e hiver consécutif de déplacement pour beaucoup » d’entre eux.  La situation est particulièrement grave au Liban, en pleine crise économique, où neuf réfugiés syriens sur 10 vivent déjà dans une extrême pauvreté, a averti le HCR.

Lien pour faire un don et contribuer aux efforts de l’ONU.

Avec Belga

CIM Internet