Paris Match Belgique

Impressionnant effondrement de deux immeubles en plein centre-ville de Lille

Des images impressionnantes. | © Belga Image

Société

Samedi matin, deux petits immeubles se sont effondrés rue Pierre Mauroy, en plein coeur de la ville.

D’après un article Paris Match France de Emilie Cabot.

Que s’est-il passé rue Pierre Mauroy à Lille ? Aux alentours de 9h15 samedi, deux petits immeubles se sont effondrés en plein cœur de la ville, à quelques pas de la Grand’ Place et de la mairie. Un bâtiment de trois étages en travaux s’est écroulé, entraînant dans sa chute un immeuble voisin dans cette rue très passante de la ville. Heureusement cela s’est passé avant l’ouverture des magasins.

©Belga

La députée Violette Spillebout, conseillère municipale à Lille,  a expliqué sur BFM TV que les rez-de-chaussée des bâtiments écroulés correspondaient à l’ex-enseigne France Loisirs qui était vide et à l’enseigne Tape à l’œil, en travaux, avec  échafaudage. «Certains disent qu’il y aurait pu avoir une fuite de gaz.  Il faut être très prudent pour l’instant», a-t-elle ajouté.

Les premières images, prises par des journalistes de Lille Actu et de la Voix du Nord sont impressionnantes.

Pas de victimes a priori, grâce à la vigilance et l’alerte d’un étudiant

A priori il n’y aurait pas de victimes, le bâtiment ayant été évacué dans la nuit par précaution. «Un jeune est rentré à 3h00 du matin et il s’est rendu compte que le mur (du bâtiment) était gondolé» et la porte ouverte, a indiqué la maire de Lille, Martine Aubry, à l’AFP. Il a alors prévenu la police municipale et les pompiers, qui ont décidé d’évacuer l’immeuble face à ce risque.

© Belga

«J’en tremble encore car si cette nuit ce monsieur n’était pas rentré à 3h00 du matin, et ne nous avait pas joints, et qu’on ait pas eu ces réactions, il y a aurait des morts ce (samedi) matin à l’évidence», a déclaré l’édile. «On lui doit une fière chandelle».

L’étudiant en question a reçu aussi les remerciements du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, élu à Tourcoing, via un tweet:

« J’ai eu la peur de ma vie »

Les pompiers et force de l’ordre étaient sur place et sécurisaient le périmètre dans cette rue centrale. Les immeubles avoisinants ont été évacués par précaution.  La maire a précisé avoir pris «un arrêté de péril imminent. Le délégué au Logement, Olivier Klein, a indiqué à l’AFP qu’«il n’y avait pas d’alerte particulière sur cet immeuble, ce n’était pas un immeuble frappé d’insalubrité».

«On a entendu un bruit de quelques secondes, tout doucement au début. On a pensé que c’était l’échafaudage qui tombait», a raconté à l’agence de presse, Ludovic Ficher, qui travaille dans un immeuble mitoyen. «Quand on s’est rendu compte que c’était tout l’immeuble qui était en train de s’effondrer, on est tous partis en courant», a-t-il ajouté. «J’ai eu la peur de ma vie.»

CIM Internet