Paris Match Belgique

En images : l’immense douleur de Colorado Springs après une fusillade dans un bar gay

Cette tragédie rappelle celle du Pulse, une boîte de nuit gay d'Orlando, en Floride, dans laquelle 50 personnes avaient été tuées (dont le tireur). | © COLORADO SPRINGS, COLORADO - NOVEMBER 20: People hold a vigil at a makeshift memorial near the Club Q nightclub on November 20, 2022 in Colorado Springs, Colorado. Yesterday, a 22-year-old gunman entered the LGBTQ nightclub and opened fire, killing at least five people and injuring 25 others before being stopped by club patrons. Scott Olson/Getty Images/AFP (Photo by SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

Société

Le Colorado pleure les victimes de la fusillade survenue dans un bar gay dans la nuit de samedi à dimanche.

D’après un article Paris Match France de La Rédaction

Au moins cinq personnes ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche à Colorado Springs. Un tireur est entré dans une boîte de nuit gay de la ville et s’est mis à tirer sur les clients, en touchant cinq mortellement et en blessant dix-huit autres. Au moins deux armes à feu ont été trouvées sur les lieux.

«Je peux confirmer que le suspect a utilisé un fusil», a déclaré le chef-adjoint de la police de la ville de Colorado Springs, Adrian Vasquez, en conférence de presse. Il a ajouté que le suspect est «entré dans la boîte et a immédiatement commencé à tirer». Identifié après le drame, Anderson Lee Aldric a été arrêté et conduit à l’hôpital. Le «Club G» où s’est déroulée la fusillade, a partagé sa douleur face à la tragédie. Il s’est dit «bouleversé par cette attaque insensée contre notre communauté». 

Le douloureux souvenir du Pulse, à Orlando

Cette tragédie rappelle celle du Pulse, une boîte de nuit gay d’Orlando, en Floride, dans laquelle 50 personnes avaient été tuées (dont le tireur). Dimanche, Joe Biden a réagi depuis Washington à ce nouveau drame, rappelant que «nous ne devons pas tolérer la haine».  Le gouverneur du Colorado Jared Polis, premier gouverneur ouvertement homosexuel élu aux Etats-Unis, s’est de son côté dit «horrifié et anéanti». Les autorités n’ont pas donné d’indication sur l’éventuel mobile de l’attaque.

D’après le site Gun Violence Archive, qui répertorie les violences par arme à feu aux Etats-Unis, il s’agit de la 602ème fusillade dans le pays depuis le début de l’année. Au total, l’organisation fait état de 39 438 morts tués par balles. 

Getty Images via AFP
Getty Images via AFP
Getty Images via AFP
Getty Images via AFP
Getty Images via AFP
Getty Images via AFP

Mots-clés:
États-Unis fusillade gay
CIM Internet