Paris Match Belgique

Glyphosate et crèmes glacées : Ben & Jerry’s menacé par un boycott général

Des traces de glyphosate ont été décelées dans dix des onze échantillons de saveurs de glaces de la société. | © Facebook Ben&Jerry's

Société

Des traces de glyphosate auraient été retrouvées dans une dizaine de parfums de la célèbre crème glacée venue des US.

« Chez Ben & Jerry’s, ce qui nous importe, c’est d’améliorer encore vos parfums préférés », entend-t-on dans le dernier spot publicitaire de la marque à la vache de crèmes glacées. Comment les améliorer ? Toujours avec des produits fair trade et de qualité, le tout fabriquer dans l’amour et le respect de l’environnement.

Sur le papier, « ça passe crème ». Mais la marque à l’étiquette bio et équitable pourrait ne plus la garder très longtemps. Une association de consommateurs a révélé ce mardi 25 juillet la présence d’un ingrédient controversé dans les parfums raffolés des plus grands fanatiques de crème glacée.

La politique commerciale de Ben & Jerry’s. © http://www.benjerry.fr

Nouveau parfum, goût glyphosate

L’association américaine des consommateurs du bio (OCA) a découvert des traces de glyphosate – principe actif du célèbre Roundup – dans dix des onze échantillons de saveurs de glaces de la société récemment testés, a rapporté ce mardi 25 juillet le New York Times. Même si le taux de glyphosate décelé reste bien inférieur à la limite légale fixée par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), l’association a souhaité rappeler que la présence du produit dans toute nourriture est trompeuse et potentiellement dangereuse.

Lire aussi > Baisers glacés au goût Ben & Jerry’s : bon appétit !

« Il est temps que Ben & Jerry’s annonce qu’il s’apprête à transiter vers le 100% biologique », a déclaré l’OCA dans un article publié sur son site en exigeant à la marque de bannir à tout prix les pesticides, « sinon, les consommateurs conscients n’auront d’autre choix que de lancer une campagne de protestation nationale, internationale, voire même un boycott général », a-t-elle ajouté.

L’association a également prié la société de ne plus labelliser leurs glaces avec la mention « naturel » dans la mesure où les vaches laitières du monde coloré de Ben & Jerry’s seraient nourries au maïs OGM. De plus, les glaces prisées par le monde entier contiendraient des agents additifs – tels que le beurre d’arachide ou la pâte à cookie – ainsi que d’autres ingrédients aspergés de pesticides qui, selon le New York Times, expliqueraient la présence de glyphosate dans les pots de glace.

Avec ou sans danger

Pour sa défense, un porte-parole de la société a assuré que – même avec des traces de glyphosate -, tous les parfums étaient consommables et sans danger. « Même si les résultats sont exacts, comme le prétend le laboratoire qui a effectué le test, le consommateur devrait manger 145 000 portions d’environ 250 grammes par jour pour atteindre la limite fixée par l’Environnemental Protection Agency », a-t-il déclaré.

Une fois de plus, la même question revient : le glyphosate est-il réellement dangereux pour la santé ? Si en 2015, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) déclarait l’herbicide comme possiblement cancérigène, la question continue de diviser la communauté scientifique et internationale. En juin dernier, l’agence de presse Reuters déclarait même que les dernières affirmations scientifiques sur la prétendue dangerosité du glyphosate demeuraient incertaines.

Lire aussi > Divergences et controverses autour du glyphosate

Peu de temps après les révélations de l’OCA sur la composition potentiellement dangereuse des glaces Ben & Jerry’s, la société s’est pris les foudres des consommateurs qui ont lancé plusieurs plaintes et autres menaces de boycott sur les réseaux sociaux. Ce 10 septembre, l’association Beyond Pesticides a lancé une pétition avec un message adressé au CEO de Ben & Jerry’s : « Retirez les pesticides de notre crèmes glacées ! ». Dans ce message, l’association écrit : « Le mythe des vaches heureuses du Vermont et des fermes bucoliques a été démasqué. Cette industrie laitière ne fait qu’empoisonner l’environnement, causant des douleurs et des souffrances inutiles pour les vaches, la santé humaines, l’exploitation des travailleurs agricoles et la faillite des éleveurs laitiers du Vermont ». La pétition compte d’ores et déjà 3195 signatures.

Traduction : Oh nooon!! Glyphosate, OGM, de l’AMPA ont été trouvés dans les glaces Ben&Jeerys. Dites-leur de choisir le bio!

Traduction : Le test sur le glyphosate de Monsanto positif dans les glaces Ben&Jerry’s. Il est temps que cette marque emblématique se débarrasse de ses #mauvaisproduitslaitiers pour faire du 100% bio.

Traduction : Je ne veux pas du Roundup de Monsanto dans ma glace.

Le couteau sous la gorge

Fondée en 1978 par les deux hippies Ben Cohen et Jerry Greenfield, Ben & Jerry’s est longtemps parvenue à plaider en faveur de l’environnement et de la justice sociale. Avec un catalogue de valeurs bien spécifiques, de la « philosophie économique et sociale » au bien-être animal en passant par le commerce équitable, la marque a su faire répandre ses pépites chocolatées aux quatre coins du monde. Désormais le couteau sous la gorge, saura-t-elle répondre positivement à la demande des associations et de ses consommateurs ?

CIM Internet