Paris Match Belgique

A la découverte des traditions de Noël les plus originales

Image d'illustration

Société

Nous sommes habitués durant la période de Noël à décorer le sapin, à dîner en famille et à s’offrir des cadeaux, mais ce n’est pas le cas partout dans le monde. Tour d’horizon des traditions de Noël les plus originales !

Japon : un réveillon au KFC 

Seul 1 à 2 % des habitants du Japon sont chrétiens, dès lors assez peu de personnes fêtaient Noël. Jusqu’à ce qu’en 1970, quelques mois après l’ouverture du premier KFC, Takeshi Okawara, directeur du restaurant, eut une idée de génie. Il avait entendu des étrangers se plaindre de ne pas pouvoir manger de la dinde à Noël au Japon. Alors, il se mit à vendre des seaux de poulet frits spécial Noël. En 1974, la promotion de ce produit devient national sous le nom de « Kurisumasu ni wa Kentakkii » (Kentucky pour Noël). Depuis lors, près de 3,6 millions de familles japonaises consomment du KFC à Noël.

Suède : Donald Duck au programme

Chez nos voisins suédois, à Noël, pas question de regarder des bêtisiers. Le programme phare du réveillon, c’est Donald Duck et ses amis (« Kalle Anka » en suédois). En effet, depuis 1958, la télévision passe chaque année les mêmes programmes, à savoir : quatre courts-métrages Disney et Sagan om Karl-Bertil Jonssons julafton, film animé suédois.
Mais pourquoi cela ? En raison de la fascination qu’avaient les Suédois pour les Américains au sortir de la seconde guerre mondiale. Le pays, neutre durant la guerre, était alors prospère et les dessins animés Disney représentaient bien cette culture de masse.

Australie : Plages et barbecue

Inutile de vous dire que le climat australien en décembre n’a rien à voir avec nos froides et longues soirées d’hiver puisque chez eux c’est l’été ! Donc point de bonnet, d’écharpe et de cheminée, c’est sur les plages que cela se passe ! Pour Noël, les Australiens dégustent un délicieux repas froid, un bon plat de fruits de mer ou encore des grillades au barbecue. À peine les cadeaux ouverts, les enfants foncent mettre leur maillot pour aller à la plage.

 

 

 

Venezuela : À la messe en rollers !

À Caracas, de nombreux fidèles se rendent à la messe de Noël en… rollers. Cette tradition vient du fait que pour fluidifier le trafic et ne pas se rendre à la messe en voiture, les Caracassiens se sont mis à utiliser des rollers. La tradition a eu tellement de succès que pour garantir la sécurité des familles, le gouvernement ferme certaines rues jusqu’à 8:00 du matin. Les enfants mettent une cordelette à leur orteil qu’ils laissent pendre par la fenêtre pour être réveillés par les patineurs lorsque ceux-ci rentrent de la messe.

 

 

Espagne : el Tío de Nadal 

En Espagne et plus particulièrement en Catalogne, on crée un petit personnage deux semaines avant Noël nommé le Caga Tío (dit « l’homme qui défèque »). Il s’agit d’une buche en bois à laquelle on peint un visage et que l’on couvre.
Tous les jours, celui-ci est alimenté par la famille de bonbons, de fruits, de noisettes. Et finalement, le 24 décembre au soir, toute la famille prend un bâton et le frappe en chantant jusqu’à ce que celui-ci « expulse » les cadeaux.

 

CIM Internet