Paris Match Belgique

Maison Cokoon : Une nouvelle cohab pour les quinqua débarque à Bruxelles

maison cokoon

Maison Cokoon mise aussi tout sur une déco ultra pointue. | © Sothebys

Société

Les cohabs sont le nouvel indispensable des métropoles à la mode. De Paris à Londres, de Madrid à Lisbonne, jusqu’à Bruxelles…

 

Oui, le coliving a la cote. Loin du concept de colocation, il s’agit plutôt de solutions tout-en-un qui permet de vivre à plusieurs dans un logement meublé composé à la fois d’espaces privés (chambre + salle de bains) et de vastes parties communes, tout en profitant d’un éventail de services sur mesure (wifi, salle de fitness, cinéma, blanchisserie…). 

Bref, le rêve des expats, de celles et ceux qui ont l’habitude de bouger beaucoup pour le boulot, ou tout simplement toutes celles et ceux qui veulent profiter d’un logement au summum du confort sans se prendre la tête avec tous les détails administratifs d’une location. 

Des « maisons-clubs » 

Aujourd’hui, c’est un concept un peu similaire qui débarque à Bruxelles. Sauf qu’au lieu de parler de maisons partagées, on a ici affaire à des « maisons-clubs ». Son nom ? Maison Cokoon. L’originalité, c’est que la cible constituée habituellement de trentenaire, change complètement. On s’adresse plutôt aux quinquas avec un pouvoir d’achat un peu plus confortable, mais surtout aux exigences un peu différentes. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par maison cokoon (@maisoncokoon)

« Chaque maison s’articule autour de 10 à 12 suites haut de gamme (solo ou duo) de 30 à 60m2 », explique Christophe Parot, co-fondateur de Maison Cokoon avec sa consœur Anne Lange. « Chaque suite se compose d’un salon privé, d’une salle de bain, d’un espace nuit et d’une kitchenette. Le tout est réparti dans une belle propriété aux espaces communs d’exception : cuisine de chef, table d’hôte, salon, bibliothèque, une pièce pour se relaxer et un jardin luxuriant. »

Pour les cool kids de cinquante ans

On est donc loin des simples chambres dont il faut nécessairement sortir pour avoir accès aux autres pièces. Ici, on peut vivre en autarcie dans sa propre suite privée, mais également décider de profiter des espaces communs pour rencontrer les autres habitants de la maison. Christophe et Anne ont donc réuni le meilleur des deux mondes. L’idée du concept est née après différents constats qui ont émergé suite aux confinements successifs. « Beaucoup de gens subissent la solitude », déclare Christophe. « Les aléas de la vie font que vous vous retrouvez parfois seul à 50 an parce que vous n’êtes plus avec votre conjoint et que vos enfants ont quitté la maison. Plutôt que de rester vivre dans une maison trop grande pour soi, ou de vivre seul, on peut opter pour une suite en autonomie, mais avec des parties communes qui permettent des rencontres ». 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par maison cokoon (@maisoncokoon)

Un bon moyen pour celles et ceux qui voyagent à gauche et à droite pour le boulot de changer de l’appart-hôtel classique. En plus, ils n’ont à se charger de rien, ni du ménage, ni du contrat de domicile. Il suffit de poser ses valises et Maison Cokoon gère tout de A à Z. Pour celles et ceux qui sont en couple, il y a aussi la possibilité de louer des suites en duo, ce qui peut être un parfait tremplin quand on souhaite une intimité sans s’engager directement dans un bail de plusieurs années.

Comment ça se passe ? 

Vous pouvez donc décider de vivre de façon indépendante dans votre suite, ou d’investir les parties communes en bonne compagnie. Si vous êtes résident et que vous souhaitez inviter votre famille ou des amis à manger sans vous mêler au reste de la maison, vous pouvez aussi décider de louer la bibliothèque pour l’occasion. Personne ne pourra venir vous déranger ce soir-là. Si vous recevez la visite de quelqu’un, une chambre d’hôte est également mise à disposition pour pouvoir loger votre proche au sein de la maison.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par maison cokoon (@maisoncokoon)

Pour l’instant, la première Maison Cokoon a vu le jour rue Franz Merjay. Au menu ? Une sublime maison de 750 mètres carrés avec un jardin. Les différentes suites font entre 30 et 60 mètres carrés et coûtent entre 1 800 et 2 500€ par mois charges comprises. Cela inclut le ménage quotidien des parties communes et le nettoyage de sa suite une fois par semaine (le linge est également fait). Il y a un bar à épices, un dîner de chef organisé ponctuellement, des brunchs en hiver et des barbecues en été le dimanche. Une deuxième maison devrait bientôt voir le jour, cette fois rue Xavier De Bue.

« L’idée est d’ouvrir encore 2 ou 3 maisons à Bruxelles, puis de se développer dans le Sud de la France autour de Nice puis soit à Madrid, soit à Lisbonne ». Les résidents de Maison Cokoon pourront alors décider de voyager entre les différentes maisons (pourvu qu’une suite soit libre à ce moment-là bien sûr), tout en laissant leurs affaires personnelles sur place, dans une cave prévue à cet effet au sein de la maison. On pourra donc potentiellement décider d’aller vivre 2 ou 3 mois à Lisbonne puis de revenir à Bruxelles, tout en payant le même « loyer ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par maison cokoon (@maisoncokoon)

S’adapter à nos nouveaux rythmes de vie nomades 

Christophe et Anne l’ont bien compris. Au-delà des candidats d’une trentaine d’années, il y a des personnes plus établies qui souhaitent éviter la solitude et sont curieuses de vivre de nouvelles expériences. « Maison Cokoon s’inscrit dans des nouvelles tendances de vie beaucoup plus nomades. Si je suis cadre dirigeant à Paris, au lieu de prendre une chambre d’hôtel impersonnelle, je prends uns suite où je peux laisser mes affaires, partager une maison avec des gens que je connais, et même avoir des dîners que j’organise dans la bibliothèque ». Maison Cokoon est donc adapté à des personnes nomades ou qui ne souhaitent pas vivre seules et qui disposent surtout d’un certain niveau de vie. Bien que 1800€ par mois charges comprises, soit finalement un prix pas si déraisonnable que ça, surtout en ce moment…

Pour découvrir le concept ou louer une suite, rendez-vous sur maisoncokoon.com

Mots-clés:
coliving
CIM Internet