Paris Match Belgique

La ville du prince Harry (et de nombreuses stars) a dû être évacuée à cause des tempêtes

La ville du prince Harry (et de nombreuses stars) a dû être évacuée à cause des tempêtes

Le prince Harry. | © Oliver Berg / DPA

Société

Ellen DeGeneres a d’ailleurs publié une vidéo sur les réseaux sociaux avec les impressionnantes coulées de boue.

 

Les tempêtes qui s’abattent sur la Californie depuis 10 jours ont poussé lundi les autorités à émettre un ordre d’évacuation dans la ville de Montecito, où vivent le prince Harry et Meghan Markle, et où les coulées de boue menacent de luxueuses villas. Située à une heure et demie de route au nord de Los Angeles, cette communauté côtière est un repaire de célébrités. L’actrice Jennifer Aniston et la présentatrice de télévision Oprah Winfrey, notamment, y possèdent des maisons dont la valeur se chiffre en millions de dollars.

Jusqu’à vingt centimètres de pluie étaient attendues lundi dans cette enclave cossue, sur des collines déjà saturées d’eau par les tempêtes des derniers jours. De quoi rendre la ville, entourée de montagnes largement fragilisées par un incendie il y a cinq ans, extrêmement vulnérable aux glissements de terrain. « ÉVACUEZ MAINTENANT ! », ont exhorté les pompiers de la ville sur leur site internet, en conseillant aux habitants de suivre de près les différentes alertes des autorités, car « la situation évolue rapidement ».

Un manque de végétation

L’ancienne animatrice Ellen DeGeneres a d’ailleurs publié une vidéo sur les réseaux sociaux avec derrière elle les impressionnantes coulées de boue. Elle explique que d’ordinaire, ce ruisseau ne coule jamais d’habitude. Se trouvant sur un terrain plus élevé, les autorités n’ont pas (encore) évacué sa famille, leur demandant de « s’abriter sur place ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ellen DeGeneres (@ellendegeneres)

En 2017-2018, un vaste incendie a ravagé environ 1 100 km² aux alentours. La région est donc privée d’une végétation qui stabilise habituellement le sol. Sans les arbres et les buissons qui peuplaient les collines, les pluies torrentielles peuvent engendrer des coulées de boues extrêmement dangereuses.

« Au cours des 30 derniers jours, Montecito a subi entre 12 et 20 pouces (30 et 50 cm, ndlr) de pluie selon les endroits, bien au-delà de notre moyenne annuelle de 17 pouces (43 cm, ndlr) », ont rappelé les pompiers sur Twitter. « Cette pluie cumulée expose la communauté à de plus grands risques d’inondations et de coulées de boue. » La ville de Montecito a déjà connu des coulées de boue il y a cinq ans, qui avaient tué 23 personnes et détruit plus de 100 maisons. Le district des pompiers de Montecito a déclaré que l’ordre était en place « en raison des menaces pour la sécurité des personnes causées par la tempête en cours ».

CIM Internet