Paris Match Belgique

Le ministre de l’Intérieur ukrainien et 15 autres personnes tuées dans le crash d’un hélicoptère près de Kiev

Un corps sur les lieux du crash d'un hélicoptère à Brovary, près de Kiev, mercredi 18 janvier. © Valentyn Ogirenko / REUTERS

Société

L’hélicoptère qui transportait le ministre ukrainien de l’Intérieur, Denys Monastyrsky, et qui s’est écrasé près de Kiev, faisant au moins 18 morts, se rendait sur le front, a indiqué mercredi la présidence ukrainienne.

« Le but de ce vol (était d’aller) vers l’un des points chauds de notre pays où se déroulent les combats. Le ministre de l’Intérieur s’y rendait », a déclaré Kyrylo Timochenko, le chef-adjoint du cabinet de la présidence, à la télévision ukrainienne. La mort du ministre de l’Intérieur, Denys Monastyrsky, est « une grande perte », a déploré de son côté le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal.

« Tragédie à Brovary. (…) Une grande perte pour le gouvernement et tout l’État » ukrainien, a-t-il indiqué sur Telegram, appelant à la « création immédiate d’un groupe spécial pour une enquête détaillée sur les circonstances du drame ».

L’hélicoptère s’est écrasé mercredi matin à 09h30 HB près d’une école dans la région de Kiev, faisant 18 morts, dont le ministre de l’Intérieur et trois enfants.

Avec Belga

Mots-clés:
Ukraine kiev
CIM Internet