Paris Match Belgique

« Trop wokes » : M&M’s s’incline face aux conservateurs et met à la retraite ses célèbres bonbons parlants

Face à la polémique, le célèbre fabriquant de chocolat n'a pas oser affirmer son soutien "l'acceptation et l'inclusion". | © D.R.

Société

C’est la victoire du sectarisme face à l’inclusion et l’ouverture. La droite américaine conservatrice, non contente de voir arriver de nouveaux personnages M&M’s affichant leurs soutiens aux femmes et à la communautés LGBTQIA+, a réussi à faire pression sur le célèbre fabriquant de chocolats qui a décidé de ne plus utiliser l’entièreté de ses personnages cultes.

Tout commence en septembre de l’année dernière avec l’arrivée d’un nouveau membre de la famille des « spokescandies« , baptisé Purple. La couleur violette de ce nouveau personnage n’était pas anodine, la couleur représentant le soutien à la communauté LGBTQIA+ ou les Droits des Femmes. Il s’agissait du troisième personnage féminin de la bande, après Green et Brown, créé, selon M&M’S, « pour représenter l’acceptation et l’inclusion« .

La « menace wokiste »

L’arrivée de Purple avait suscité alors des réactions positives et négatives sur internet, certains reprochant à M&M’s d’avoir « politisé ses bonbons chocolatés ». Selon certaines personnes, les personnages M&M’S étaient devenus “woke”, mot qui désigne le militantisme contre toute forme de discrimination et d’exclusion visant une ou plusieurs minorités. En janvier de cette année, M&M’s décide de réaffirmer son engagement en commercialisant un paquet de bonbons exclusivement rempli de bonbons verts, bruns et violets, c’est-à-dire que leurs « spokecandies » féminins.

Un geste de soutien qui semble ne pas avoir plu à  Tucker Carlson, un journaliste de Fox News (chaîne américaine de plus en plus conservatrice). En effet ce dernier s’est exclamé « Les M&M’s « woke » sont de retour” avant de poursuivre avec tout autant d’élégance et d’esprit que « Green est peut-être lesbienne et que Purple est obèse ». Le journaliste de la Fox, apparemment horrifié à l’idée qu’une fille puisse porter des baskets et non des talons, s’était déjà illustré en 2022 en s’insurgeant du remplacement des bottes blanches de Green par des baskets, ce qui la rendait “moins sexy”…

M&M’s change de fusil d’épaule

Ce lundi le confiseur a publié un communiqué indiquant qu’il ne s’attendait pas à que ça “bouleverse internet” avant de continuer : “Mais maintenant, nous avons compris, même les chaussures d’un bonbon peuvent susciter la polarisation. Or c’était la dernière chose que nous voulions, parce que notre objectif est de rassembler les gens”. L’entreprise a donc annoncé  avoir “décidé de mettre les personnages sur pause pour un temps indéterminé” et qu’ils seront remplacées dorénavant par une campagne publicitaire mettant en scène Maya Rudolph, une ancienne membre de l’équipe du Saturday Night Live.

Face à la polémique donc, le célèbre fabriquant de chocolat n’a pas osé affirmer son soutien à ce qu’il désignait lui même comme « l’acceptation et l’inclusion »Pourtant la marque n’est pas à son coup d’essai dans son effort d’inclusion. Les récentes promotions de l’entreprise ont inclus des dons et des partenariats avec Sing for Hope, She Is the Music ou encore We are Moving the Needle.

Mots-clés:
chocolat woke LGBTQIA+
CIM Internet