Paris Match Belgique

« L’opération Chanel », quand la médecine esthétique va trop loin

La mode est désormais à la médecine esthétique pour rentrer dans ses vêtements | © Belga / EPA/MAYA VIDON

Société

Après le botox, les implants et le collagène, place à « l’opération Chanel ». Soit une intervention de médecine esthétique destinée à permettre aux femmes de passer leurs bras dans les manches étroites des créations la maison française. Pas fan de tweed ? Il existe aussi « l’opération Gucci », pour entrer sans coincer dans les vestes cintrées du label, ou « l’opération McQueen », afin d’afficher un ventre plat dans les robes moulantes du label fétiche de Kate Middleton. 

Modifier son corps pour entrer dans les créations de sa maison de couture préférée ? Le concept fait froid dans le dos, au propre comme au figuré. Car c’est à l’aide de la méthode Cool Sculpting que Galyna Selezneva, une médecin esthétique installée à Londres, a mis au point ses traitements haute couture. Le principe : geler la graisse installée dans des zones ciblées en l’exposant à des températures de -10 degrés celsius. Avec la promesse de tuer jusqu’à 25% des cellules graisseuses en quelques semaines de séances seulement.

Lire aussi > Les asiatiques veulent des nez plus pointus et des visages moins ronds

Dès 1 886 euros

Et on choisit la zone à cibler selon ses préférences vestimentaires. « L’opération Chanel », par exemple, se concentre sur les bras, les créations de l’illustre maison française étant notorieusement étroites à cet endroit. Cachez ce bras dodu que Karl Lagerfeld ne saurait voir… Le couturier n’avait ainsi pas hésité à déclarer que « ce sont les grosses bonnes femmes assises avec leur paquet de chips devant la télévision qui disent que les mannequins minces sont hideux« , ajoutant que « personne ne voulait voir de rondes sur les podiums« . Et il ne veut visiblement pas non plus les voir dans ses vêtements. Qu’à cela ne tienne : moyennant 1 700 livres, soit 1 886 euros, Galyna Selezneva applique sa méthode spéciale à ses patientes, soit deux séances de Cool Sculpting sur chaque bras pour venir à bout de la peau lâche en dessous de ceux-ci.

Opération glaçante

Et pour celles qui préfèrent l’esthétique baroque de Gucci au chic parisien signé Chanel mais ont du mal à fermer les vestes étroites de la maison italienne, pas de problème ! Compter le même budget que pour « l’opération Chanel », mais « l’opération Gucci » s’attaque elle aux disgracieux bourrelets dorsaux. Les inconditionnelles des robes moulantes estampillées McQueen se laisseront quant à elles séduire par « l’opération McQueen », qui gèle les amas de graisse présents sur l’abdomen, moyennant un investissement de 943 euros tout de même.

« Un rêve »

Hérésie ? Amal Hammoudi, une patiente du Docteur Selezneva, parlerait plutôt de miracle. « Quand je suis allée chez elle pour la première fois, je venais d’acheter une veste Gucci sublime chez Harrods. Elle était tellement belle que je n’ai pas pu résister, même si je n’arrivais pas à la fermer. J’ai dit au Docteur Selezneva que c’était mon rêve de porter cette veste et qu’elle tombe parfaitement sur moi. Je n’étais pas exactement grosse, mais certainement plus non plus au top de ma forme, si bien que les vêtements les plus luxueux de ma garde-robe ne m’allaient plus. Aujourd’hui, grâce au traitement, je peux porter ma veste Gucci et me sentir bien dans ma peau« .

CIM Internet