Paris Match Belgique

Le bateau anti-migrants en panne, une ONG pro-réfugiés vient lui porter secours

Bloqué, immobilisé, menacé et dorénavant en panne ; en seulement un mois, le bateau a enchaîné les mésaventures. | © AFP PHOTO / Angelos Tzortzinis

Société

Cela faisait plusieurs jours que l’on n’avait plus entendu l’équipage des identitaires de « Defend Europe », laissant penser que le navire était tombé en panne.

Un nouvel épisode vient de se jouer dans l’odyssée du bateau anti-migrants.

Pour l’équipage des militants d’extrême droite, les mésaventures s’enchaînent depuis leur départ de Djibouti. Mais ce vendredi 11 août, l’épopée méditerranéenne du bateau censé rejoindre la Libye prend une tournure plutôt cocasse. Silencieux depuis plusieurs jours, le navire C-Star vient d’être secouru par les équipages du Sea Eye, une ONG… pro-réfugiés.

Lire aussi > Un navire de militants d’extrême droite met le cap sur la Méditerranée pour lutter contre l’immigration clandestine

Solidarité maritime

Déduisant du silence que le navire était en panne, le centre de contrôle de détresse de la Méditerranée aurait prié l’organisation Sea Eye de partir à la rescousse du C-Star, rapporte le Huffington Post. Une mission à laquelle ont répondu sans rechigner l’équipage ayant plutôt pour habitude de porter secours aux réfugiés. « Notre bateau Sea Eye est le plus proche du C-Star », ont-ils précisé. « Aider les navires en détresse est le devoir de tous en mer, sans distinction de leur origine, de leur couleur de peau, de leur religion ou de leurs convictions », a notamment commenté Michael Buschheuer, fondateur de Sea-Eye, dans les colonnes du journal britannique.

Mauvais karma

Pour essuyer cette nouvelle tâche sur sa réputation déjà ternie, celui que l’on surnomme « le navire nazi » s’est défendu en affirmant ne pas avoir envoyé de signal de détresse. « Le C-Star a développé un léger problème technique dans la nuit », ont-ils écrit sur Twitter en ajoutant que « le problème est sur le point d’être résolu ».

Lire aussi > « Defend Europe » : les galères du navire anti-migrants pour rejoindre la Libye

Détresse ou pas détresse, l’ironie du sort est au rendez-vous pour le bateau dont le karma est au plus bas depuis plusieurs semaines. En route pour pour lui porter assistance, les pro-migrants risquent de laisser échapper un sourire narquois une fois les deux navires amarrés.

CIM Internet