Paris Match Belgique

« Insoumeetic » : le groupe de rencontre pour les gauchistes en quête d’amour

Avec le slogan "Rencontres pour célibataires intransigeants", la plateforme réunit les mélenchonistes qui recherchent l'amour. | © AFP PHOTO / Eric CABANIS

Société

Ouvert à tous les « gauchistes » en quête d’amour, le groupe a été lancé par des sympathisants de la France Insoumise.

Tout était pourtant parti d’une simple blague. Une publication aux airs de « site de rencontre » innocemment postée sur Facebook par une adhérente et soudain : 800 commentaires d’Insoumis célibataires.

Ni une ni deux, le groupe Facebook « Insoumeetic » était né. Avec le slogan « Rencontres pour célibataires intransigeants », la plateforme réunit les mélenchonistes qui recherchent l’amour.

Affinités politiques

L’objectif : faire connaissance avec des personnes qui partagent les mêmes idées politiques… et plus si affinités. Avec son logo détourné du célèbre site de rencontre Meetic, « Insoumeetic » permet aussi l’échange dépolitisé et la rencontre au feeling, mais toujours dans un esprit de gauche.

Lire aussi > From Hollywood with Mélenchon : Pamela Anderson appelle à voter pour le candidat de la France insoumise

Dans ce groupe fermé, administré par huit sympathisants de la France Insoumise, le nombre d’inscrits ne cesse d’augmenter avec aujourd’hui plus de 2 500 membres. « On s’est aperçu qu’il y avait beaucoup de jeunes célibataires chez les Insoumis », indique le créateur de la page au Journal du Dimanche.

Capture d’écran du logo de la page Facebook « Insoumeetic ».

Une gauche plurielle mais select

Si – sur le papier – les utilisateurs de la page doivent être Insoumis pour accéder au groupe, les administrateurs de la page précisent qu’ils restent ouvert à une gauche plurielle et non sectaire. « On essaie d’intégrer des gens neutres politiquement. En revanche, on est obligé de sélectionner les demandes d’adhésion en checkant un peu les profils, pour éviter les trolls, notamment des militants Front national », précise-t-il.

Lire aussi > Les sites de rencontres rendent les gens moins séduisants dans la vraie vie

En plus des partisans d’extrême droite, les militants du parti d’Emmanuel Macron sont également mis sur le banc de touche. « On évite aussi de faire rentrer des militants d’En marche » même si « on essaie de ne pas être trop politisés », nuance-t-il. « L’objectif n’est pas d’inonder la page de tribunes politiques. On est là pour parler dans la légèreté et le respect. »

Respect, humour et légèreté

Si la page se concrétise de plus en plus, son fil d’actualité garde un esprit bon enfant. Mais parmi les nombreux posts d’autoprésentation, les tubes de Francis Cabrel et les citations de Coluche émergent parfois certaines tensions issues de débats politiques, notamment entre insoumis et communistes.

Lire aussi > À l’époque où YouTube devait être un site de rencontre

Si pour certains, la plateforme permet de faire des rencontres plus facilement et avec des gens du même bord politique, pour d’autres, elle n’offre que peu de perspectives pour rencontrer l’amour. Virée du groupe, une militante du Front de gauche résume la page Facebook à « trois ou quatre mecs chelous qui postent de l’humour beauf ou sexiste », rapporte le JDD.

Capture d’écran du fil d’actualité de « Insoumeetic ». (Source : JDD)

Reste à savoir si pour trouver le grand amour, il est indispensable de partager les mêmes idées politiques. « Pas forcément », concède l’administrateur de la page, « mais on a quand même plus de chances de se croiser aux mêmes endroits avec quelqu’un du même bord. »

CIM Internet