Paris Match Belgique

En 2016 déjà, Isis menaçait d’attentats estivaux en Méditerranée

"Les plages ne peuvent pas être protégées" | © Belga / AFP PHOTO / JAVIER SORIANO

Société

Alors que deux attentats ont eu lieu à quelques heures d’intervalle sur la côte espagnole, l’avertissement lancé à l’été 2016 par la police italienne se rappelle au mauvais souvenir des Européens qui se sont levés sonnés ce matin. Isis aurait en effet planifié des attentats en Méditerranée dès l’année passée. 

L’alerte était venue des services d’intelligence italiens, alors que le printemps 2016 s’apprêtait à laisser place à l’été et aux hordes de touristes qu’il attire en Méditerranée. Selon la mise en garde diffusée au grand public, les plages d’Italie, d’Espagne et de France étaient ciblées. Objectif : semer la terreur et faire un maximum de victimes par le biais de terroristes déguisés en plagistes qui auraient disposé des bombes sous les transats.

Campagne de terreur

En Allemagne, le Bild allait plus loin, citant des connections établies par la sûreté allemande entre Isis et les terroristes nigériens de Boko Haram. Selon les informations recueillies, « des voyageurs africains qui se rendent régulièrement en Europe et ont masqué leur loyauté aux fanatiques jusqu’ici pourraient être activés pour mettre en place la campagne de terreur ». Et d’ajouter : « on pourrait être face à un niveau de terreur jamais atteint jusqu’ici. Les plages ne peuvent pas être protégées ».

Lire aussi > Attentat à Barcelone : un nouveau bilan de cent blessés

C’est finalement en bordure de plage, sur la promenade des Anglais, que la terreur a frappé à l’été 2016. Alors que Français et touristes s’étaient rassemblés pour admirer le feu d’artifice du 14 juillet, un Tunisien domicilié à Nice a foncé dans la foule au volant d’un poids lourd, faisant 86 morts et 458 blessés et lançant la morbide tendance des attentats au camion bélier. Après Nice, la technique a en effet été utilisée pour réaliser des attentats à Londres, Berlin et Stockholm, rappelant la méthodologie glaçante décrite dans un magazine de propagande d’Al-Qaeda en 2010 déjà.

Faucher les ennemis d’Allah

Le groupe terroriste soulignait en effet que « l’idée est d’utiliser un camion comme une tondeuse à gazon, pas pour tondre la pelouse mais pour faucher les ennemis d’Allah ». Ce jeudi, deux attentats à la voiture bélier ont endeuillé l’Espagne. Des attentats qui ont eu lieu en Catalogne, une des régions d’Espagne qui concentrent le plus d’islamistes radicalisés. Selon les chiffres recueillis par le think tank Real Instituto El Cano, plus d’un tiers des personnes condamnées pour des activités en rapport avec le djihadisme résidaient en Catalogne.

CIM Internet