Après Missy Elliott, c’est au tour de Britney Spears d’être plébiscitée pour remplacer une statue de Confédérés

Après Missy Elliott, c’est au tour de Britney Spears d’être plébiscitée pour remplacer une statue de Confédérés

Des statues de Brit-Brit bientôt en Louisiane ? | © Flickr : Jorge Quinteros

Société

Après les événements de Charlottesville, des pétitions ont été lancées pour retirer les statues de Confédérés et les remplacer par des personnalités. Après Missy Elliott, c’est au tour de Britney Spears d’être évoquée.

Après les violents affrontements entre sympathisants d’extrême droite et manifestants antiracistes qui ont bouleversé les États-Unis, la Louisiane tient peut-être la solution pour se débarrasser des statues confédérées au cœur de la polémique. Kassie Thibodeaux, une admiratrice de la chanteuse vient de créer une pétition sur le site change.org, dans laquelle elle demande au gouverneur John Bel Edwards et au sénateur Bill Cassidy de retirer tous les monuments confédérés de la Nouvelle-Orléans et de les remplacer par des sculptures de Britney Spears. Une idée originale et loufoque qui a déjà récolté plus de 5 500 signatures en seulement trois jours.

Lire aussi > Jason Kessler, le leader raciste des manifestations de Charlottesville

Dans sa requête, la jeune femme explique que l’artiste « n’a pas seulement prouvé son talent, mais également sa force de caractère en surmontant, d’abord, sa dépression très médiatisée, puis en continuant de travailler et de s’améliorer ». Elle insiste alors sur le fait que Britney Spears « est une source d’inspiration pour des millions de personnes » et qu’elle s’impose désormais comme une héroïne locale. Pour terminer, elle liste les actions caritatives de la jolie blonde, qui a notamment donné d’importantes sommes d’argent après l’ouragan Katrina et pour aider la population de la Louisiane après de violentes inondations.

Lire aussi > Après Charlottesville, les Clooney donnent un million de dollars « pour combattre la haine »

« Il est temps que [la Louisiane] l’honore en lui rendant l’hommage qu’elle mérite ». Le gouvernement en prendra certainement note, mais de là à ériger des dizaines de statues à l’image de l’interprète de « Toxic »…

Missy Eliott, reine de Virginie

Cette pétition improbable n’est pas la première à circuler dans le pays depuis les événements de Charlottesville. Il y a quelques jours, de nombreux habitants de la Virginie réclamaient que toutes les statues confédérées de l’État soient retirées au profit de nouvelles œuvres représentant la rappeuse noire-américaine Missy Eliott. Une démarche inattendue à laquelle le gouvernement n’a pas donné suite.

 

 

CIM Internet