Paris Match Belgique

Quand Netflix s’improvise dealer de marijuana

À l'image de sa série "Orange Is the New Black", la weed baptisée "Poussey Riot" a été particulièrement conçue pour être partagée tout en se racontant des blagues. | © Netflix

Société

Pendant quelques jours, la plateforme a lancé sa propre gamme de marijuana.

Directement inspirée des séries à succès de Netflix, des petits pots colorés de cannabis ont créé la surprise ces 25, 26 et 27 août. Et ce pour le plus grand plaisir des adeptes de la plateforme friands de fumette.

C’est seulement le temps d’un week-end que le géant américain s’est associé avec la boutique Alternative Herbal Health Services, située à West Hollywood en Californie, pour proposer une gamme inédite de marijuana. La fameuse expression « Netflix and Chill » ayant dès lors pris tout son sens…

Planer et binge-watcher

En vendant des têtes de marijuana inspirées par les fictions originales de Netflix, la plateforme de diffusion en ligne s’est ainsi lancée dans un nouveau business. Une bonne nouvelle pour tous ceux qui adorent planer… et binge-watcher.

Lire aussi > Uruguay : le premier pays au monde à vendre du cannabis en pharmacie

Au total : treize senteurs, toutes réunies sous un même nom : la « Netflix Collection ». Chacun des pots, renommés en clin d’œil aux fictions Netflix, contient une sorte toute choisie de cannabis. « Chaque herbe a été cultivée avec une série spécifique en tête et conçue pour accompagner chaque titre en fonction de sa tonalité », rapporte le communiqué de presse de Netflix. « Par exemple, des shows légers auront plutôt une dominante d’indica alors que les dramédies pencheront plutôt vers la sativa pour agrémenter les scènes les plus puissantes.« 

© Netflix

À chaque série son cannabis

Parmi les séries qui ont baptisé la gamme, on y trouve « Orange is the New Black » qui a engendré « Poussey Riot » destiné à « être partagé pour parler et faire des blagues stupides », « Arrested Development », étiqueté « Banana Stand Kush » idéalement pour un « grand joint jaune » et « Grace et Frankie » qui a inspiré le « Peyotea 73 », un « hybride sativa épanouissant ».

Lire aussi > Netflix dévoile un nouveau trailer pour Orange Is The New Black

D’autres produits ont été inspirés par les séries « Bojack Horseman », « Lady Dynamite » et la comédie cannibale « Santa Clarita Diet », dont la variété « augmentera vraiment votre appétit ».

© Netflix

Promotion weed-friendly

Si Netflix ne touchera aucun bénéfice de la vente, cette dernière fait office de belle promotion pour la prochaine série Netflix « Disjointed » où Kathy Bates joue le rôle d’une entrepreneuse de la weed.

Lire aussi > New Girl : la série préférée des Belges sur Netflix

N’en déplaise aux intéressés, il leur sera impossible de se procurer la collection, les lois fédérales empêchant les produits d’être vendus en ligne. D’autant plus que pour pouvoir goûter au cannabis made by Netflix, le client devra dans tous les cas être muni d’une carte de prescription médicale.

CIM Internet