Paris Match Belgique

Intermarché s’est-il vraiment planté sur les légumes de ses affiches ?

Un fenouil ou une botte d'oignons blancs ? | © Intermarché

Société

La dernière campagne de la chaine de supermarchés française a fait sourciller les Parisiens : qu’est-il arrivé aux laitues et courgettes des affiches publicitaires ?

Des oignons blancs, vraiment ? Une laitue qui ressemble à s’y méprendre à un chou ? Et franchement, ces courgettes qu’on a confondues avec des concombres… En découvrant dans le métro leurs gigantesques affiches, les Parisiens se sont sincèrement demandés si les publicitaires d’Intermarché n’avaient pas passé un peu trop de temps loin du rayon frais. C’est que les nouvelles publicités du supermarché français prennent un légume pour un autre, comme un enfant de six ans envoyé chez le maraicher.

Lire aussi > Tapis de légumes à Bruxelles : vous avez dit « gâchis » ?

Sauf que la campagne d’Intermarché est tout, sauf une erreur. Après une précédente publicité qui déclarait son amour aux produits frais, la chaine de supermarchés s’attaque désormais au manque de connaissances des enfants, lorsqu’il s’agit de fruits et légumes. C’est une étude de l’Association santé et environnement française qui a sonné l’alarme en 2013 : un écolier sur trois ne saurait pas à quoi ressemblent un poireau, un artichaut, ou encore une courgette, tandis que près de 90% des enfants ne sauraient même pas qu’une betterave existe. Pire encore, parmi les petits interrogés, 40% ignoreraient tout de la vie des frites.

Lire aussi > Les frites ont la patate : Près de la moitié des pommes de terre transformées finissent en cornet

Avec ses vraies-fausses affiches, Intermarché se sert du potentiel « troll » des usagers du métro parisien pour secouer les consciences et, peut-être, les habitudes de ses consommateurs.

CIM Internet