Paris Match Belgique

Au Burning Man, un homme se tue en se jetant dans les flammes

Un homme devant la crémation de la mascotte du Burning Man, le 6 septembre 1998. | © AFP PHOTO / MIKE NELSON

Société

Un homme de 41 ans s’est tué lors du festival Burning Man, dans le désert du Nevada. Évitant les pompiers et secouristes, il s’est jeté dans les flammes.

D’après un article PARIS MATCH FRANCE de La Rédaction

« La vie est courte. Faisons quelque chose de formidable. Puis brûlons-le. » Jamais le slogan du festival Burning Man (« l’homme qui brûle ») n’aura été tant dans une actualité terrible. Samedi soir, le rassemblement a été le théâtre d’un drame lors de la mise à feu d’une structure géante : un homme de 41 ans a déjoué la vigilance des pompiers et des secours et s’est jeté dans les flammes. On ignore les raisons de ce geste, s’il a simplement tenté de courir à travers le feu mais a chuté ou s’il voulait délibérément mettre fin à ses jours.

#burningman #burningman2017 #fire #art photo by @toranagas

A post shared by Nena (@anewkindofsuperhero) on

Communauté en deuil

Aaron Joel Mitchell, un natif de l’Oklahoma qui vivait en Suisse avec sa femme, a été hélitreuillé vers l’unité des grands brûlés de l’UC Davis Medical Center de Sacramento, mais il était déjà décédé : les pompiers ont dû attendre que la structure en feu s’effondre complètement avant de récupérer son corps sans risquer la vie des sauveteurs, précise CNN. Des examens médicaux vont permettre de déterminer s’il était sous l’influence de drogue – il n’avait pas bu, selon les tout premiers résultats.

Lire aussi > Les tentes abandonnées en festival redistribuées aux SDF

« Nous avons conscience que cet incident a affecté non seulement les premières personnes qui ont porté secours, mais aussi ceux qui ont été témoins de la scène, et notre communauté de Black Rock City plus globalement. Nous travaillons afin de pouvoir mettre à disposition des ressources pour ceux qui ont été affectés. […] Le traumatisme doit être évacué », a déclaré la direction de l’événement. Les organisateurs ont également publié un communiqué : « Notre communauté est en deuil après l’incident survenu hier au “Burn”. Voici notre réponse. »

CIM Internet