Paris Match Belgique

Des universités américaines proposent des cours de cannabis à leurs étudiants

Image d'illustration. | © Flickr @Derek Blackadder

Société

Dans certains États américains, le cannabis à usage récréatif ou médical est légal et est donc autorisé à la vente. L’industrie du cannabis brasse ainsi chaque année des milliards de dollars. Et pour des universités américaines, la marijuana un sujet d’étude légitime et plus que nécessaire.

 

Dans un article publié sur Forbes, on apprend que les universités de l’Ohio et du Vermont aux États-Unis vont dispenser cet automne des cours -parfois en classe, parfois en ligne- sur l’aspect botanique, légal et financier de la Marie-JeanneShannon Vetto, un consultant basé à Seattle spécialisé dans l’industrie du cannabis se réjouit de cette initiative, surtout que de plus en plus d’Américains consomment du cannabis pour des raisons médicales : « Éduquer les gens sur la science du cannabis et les problèmes juridiques qui l’entourent leur permet d’entrer dans cette industrie de manière plus légitime, en ayant pris connaissance de données réelles et nécessaires, et non de mythes », a-t-elle déclaré.

Lire aussi > Première mondiale : du cannabis récréatif vendu en pharmacie

Et bien qu’il n’y ait pas de cannabis en classe, les élèves peuvent cependant en prendre -toujours à condition d’avoir une ordonnance- dans le dispensaire local du centre-ville de Burlington. Dans les cours de chimie, les professeurs apportent des échantillons de terpènes que l’on retrouve dans le cannabis afin de décrire leurs effets et l’odeur de la plante, et de comprendre comment les différentes composantes du cannabis fonctionnent ensemble.

Lire aussi > Le Nevada devient le 5e État américain à légaliser le cannabis

En 2016 déjà, l’université du Vermont avait donné gratuitement un cours intitulé « cannabis médical », qui se concentrait sur la chimie du cannabis, les effets et les utilisations thérapeutiques émergentes, ainsi que les influences politiques et socio-économiques sur les lois sur la marijuana. Environ 80 étudiants s’étaient rendus au cours. L’université d’Oaksterdam propose également des cours sur le cannabis (elle a été la première à en proposer), ainsi que l’université THC et l’université de formation sur le cannabis. Des formations qui sont parfois même certifiantes.

Lire aussi > Le Canada se prépare à légaliser le cannabis d’ici juillet 2018

Malgré la croisade de Trump contre la légalisation du cannabis, actuellement, 8 états sur 50 ont autorisé la vente de cannabis à l’usage récréatif et 25 états l’ont autorisé pour des raisons médicales.

CIM Internet