Paris Match Belgique

Une piscine de requins retrouvée dans un sous-sol new-yorkais

Parmi les captifs, certains font partie de la famille des espèces menacées. | © Capture d'écran Twitter : @NYSDEC

Société

Une dizaine de requins étaient étroitement capturés dans un bassin de quatre mètres de diamètre.

Nouvelle découverte macabre après celle de 135 chats maltraités, retrouvés ce vendredi 8 septembre dans un appartement des quartiers chics de Montparnasse, à Paris.

Espèces en danger capturées

À Lagrangeville, au nord de New York, la police a fait la découverte insolite d’une piscine remplie de requins… dans le sous-sol d’une maison. « Ce n’est certainement le genre de choses auxquelles on s’attend en fouillant le sous-sol de quelqu’un », rapporte le CBS New York. Surtout que parmi les captifs, certains font partie de la famille des espèces menacées.

Lire aussi > Louer un poisson rouge pour la nuit : « C’est déplorable » selon Gaïa

Dans cette maison suspectée d’abriter des animaux sauvages, les agents sont tombés nez à nez avec une dizaine de requins capturés comme dans une boîte de sardine. En effet, placée dans le sous-sol de l’habitat, un bassin hors-sol de quatre mètres de diamètre retenait sept requins requiem de sable, un requin marteau et deux requins léopard. Trois d’entre eux ont été retrouvés morts.

Si la découverte a eu lieu le 23 août dernier, elle ne fut révélée que ce mercredi 6 septembre par les autorités, rapporte le Huffington Post.

Jeunes et en mauvaise santé

Après avoir été repêchés, les poissons ont été mesurés puis marqués, prévient le Département de la conservation de l’environnement de l’État de New York, pour ensuite être transportés à l’Aquarium de Long Island. « Ils mesurent entre 40 et 120 centimètres de long, ils ont donc tous probablement âgés d’un à trois ans », explique au Huffington Post Darlene Puntillo, porte-parole de l’Aquarium de Long Island. Si les survivants n’ont pas été blessés, ils ne sont pas pour autant en bonne santé, en raison des conditions de transports et de captivités.

Lire aussi > Le génocide silencieux des requins

Sur Twitter, le Long Island Aquarium se veut rassurant. « Nous prenons soin des requins saisis dans une maison de New York. Ils ont été soignés et seront en quarantaine jusqu’à leur parfait rétablissement ».

Lire aussi > Panique dans les eaux de Washington : une évasion massive de saumons d’élevage inquiète les pêcheurs

Jusqu’à présent, aucun suspect n’a été trouvé. Cependant, d’après Darlene Puntillo, les poissons auraient été vendus dans le cadre d’un marché illégal d’animaux exotiques.

CIM Internet