Paris Match Belgique

Jugé « honteux » pour un pays islamique, le plus grand festival de la bière en Malaisie est interdit

La Malaisie pratique traditionnellement un islam modéré mais l'islamisme conservateur est en train de gagner du terrain. | © Flickr : slide.fox

Société

Selon un parti islamiste, le festival aurait pu transformer la ville en « plus grand centre du vice d’Asie ».

 

Alors que le pays s’apprêtait à célébrer son Oktoberfest local prévu pour les 6 et 7 octobre prochains, c’est la déception générale pour les organisateurs et les festivaliers.

Ce lundi 18 septembre, les autorités de Kuala Lumpur ont interdit la tenue d’un festival de la bière artisanale, rapporte l’AFP. Selon un parti islamiste du pays, cette célébration annuelle menaçait de transformer la ville en « plus grand centre du vice d’Asie ».

La « Hchouma »

Dans un pays à majorité musulmane, de plus en plus de politiques et d’islamistes dénoncent ces événements perçus comme antimusulmans. La semaine dernière, le Parti islamique pan-malaisien (PAS) a ainsi déclaré que le « Better Beer », censé se tenir dans un centre commercial aux abords de Kuala Lumpur, pourrait déboucher sur des actes criminels, des viols et des relations sexuelles libres.

Lire aussi > Un bar israélien boycotté parce qu’il sert de la bière palestinienne

« Nous ne pourrions supporter que Kuala Lumpur acquière la réputation dans le monde d’être le plus grand centre du vice d’Asie », a déclaré à l’AFP Riduan Mohd Nor, membre de la direction de cette formation au Malay Mail Online. « C’est une chose honteuse pour un pays islamique comme la Malaisie ».

Festival à caractère « sensible »

Pour justifier son interdiction, la municipalité aurait évoqué des questions de licence et le caractère « sensible » du festival, selon les organisateurs déçus. En confirmant l’annulation, la municipalité a ajouté qu’elle saisirait la justice si certains décidaient de désobéir en maintenant l’événement.

 

CIM Internet