Paris Match Belgique

Record historique au Japon : deux millions de personnes ont plus de 90 ans

Le Japon enregistre 60 000 centenaires, parmi lesquels la grande majorité sont des femmes. | © Flickr : Aaron Shumaker

Société

Selon une étude, les personnes âgées de 90 ans et plus s’élèvent désormais à plus de deux millions de personnes. Une première pour le Japon.

En plein déclin démographique, le Japon vient d’atteindre un record historique (et dramatique) de longévité.

D’après les derniers chiffres d’une étude gouvernementale, l’Archipel compte actuellement plus de deux millions de personnes âgées de 90 ans. Et c’est tout simplepent la première fois dans l’histoire du pays qu’il y a autant de nonagénaires.

Vieillissement de masse

C’est bien connu : le Pays du soleil levant est le « plus vieux pays du monde ». Selon la Banque mondiale, l’espérance de vie à la naissance au Japon est de 84 ans, une des plus élevées dans le monde en 2014, bien au-dessus de la moyenne mondiale qui est de 71 ans et devant la Belgique (81 ans).

Lire aussi > Les femmes pourraient franchir le cap des 90 ans d’espérance de vie d’ici à 2030 

L’enquête indique qu’au Japon, le nombre de personnes âgées de plus de 90 ans s’élèvent désormais à 2,06 millions. Elle précise également que le nombre de seniors âgés de plus de 65 ans est de 35,74 millions, soit 27,7% de la population totale, contre 18,1% en Belgique.

Parmi ces seniors, la plupart sont des femmes, leur espérance de vie ayant atteint le record de 87 ans en 2016. Le Japon enregistre également 60 000 centenaires, toujours selon l’étude. En grande majorité, toujours des femmes.

Photo d’illustration. © Flickr : Tim Franklin Photography

Déclin démographique

Devenus la référence en matière de longévité, les Japonais sont réputés aux quatre coins de la planète pour leur mode de vie qui les fait vivre plus longtemps et en meilleure santé. Mais alors que le pays vieillit en masse, le Japon perd toujours autant d’habitants par an. En effet, l’archipel perd 200 000 habitants par an depuis 2010 et pourrait voir 40 millions d’habitants disparaître d’ici à 2065, selon le National Institute of Population and Security Research.

Lire aussi > Le Belge vit de plus en plus longtemps

Un déclin démographique qui s’accompagne inévitablement du vieillissement accéléré de la population, face auquel les autorités tentent par tous les moyens de redresser les courbes.

CIM Internet