Paris Match Belgique

Des chatons du désert filmés pour la première fois dans le Sahara

Vidéo Société

Des chercheurs marocains sont parvenus à filmer trois bébés félins dans le Sahara.

C’est une découverte rarissime qui vient d’être récemment révélée dans une vidéo sur YouTube. Une équipe de scientifiques marocains est parvenue à filmer quelques précieuse minutes d’une rencontre exceptionnelle avec des chatons des sables sauvages.

Selon les chercheurs, il s’agit de la première séquence au monde à montrer les petits de cette espèce dans leur milieu naturel.

Rencontre exceptionnelle

Alors qu’elle rentrait au camp après la dernière nuit de leur expédition, l’équipe s’est retrouvée par hasard devant trois bébés félins cachés sous un buisson, rapporte le Huffigton Post. Âgés en six à huit mois, ces chats des sables, plus communément appelés « chats du désert » se sont laissés faire tirer le portrait dans une séquence de deux minutes trente, enregistrée le 25 avril dernier et récemment mise en ligne.

Lire aussi > La Minute Sauvage : un blog plus vrai que nature

Après quatre années de recherche sur cette sous-espèce Felis marguarita, les chercheurs se félicitent de leur précieuse trouvaille. « C’est un petit félin qui était très peu étudié, on a peu d’information sur sa vie, son écologie, sa biologie… C’est ce qui a motivé notre recherche », explique au HuffPost Maroc Grégory Breton, un des chercheurs principaux, et directeur général de Panthera France, ONG dédiée à la protection des félins.

Jusqu’à présent, seule deux études avaient été publiées sur ce félin désertique.

Photo d’illustration. Flickr : Tambako The Jaguar

Recherche approfondie

Lors de leur mission, les scientifiques ont ainsi capturé 13 animaux pour leur mettre des colliers émetteurs. « On a pu collecter des données beaucoup plus importantes, diversifiées et complètes », précise Grégory Breton. « Les résultats obtenus par l’équipe en cinq petites expéditions dépassent allègrement les résultats obtenus par d’autres chercheurs dans le monde », ajoute Abderrahim Essalhi, directeur zoologique et vétérinaire dans le jardin zoologique national de Rabat.

Lire aussi > Ces chats qui partent à l’aventure

Avec cette étude, l’équipe espère ainsi voir naître un programme de conservation de cette espèce. De plus en plus rare, le chat du désert est néanmoins présent dans plusieurs régions du monde, notamment en Algérie, au Tchad, au Niger, jusqu’à l’est de l’Égypte, et en Ouzbékistan.

 

 

CIM Internet