Paris Match Belgique

Une femme se fait virer après le succès de ses photos body positive

Pour Stephanie, cette séance photo a été une expérience libératrice. | © Wolf & Rose Photography

Société

Une femme retrouvait son bien-être après un shooting avec son conjoint. Les photos ont beaucoup plu aux internautes, moins à son employeur qui l’a licenciée.

Ils sont jeunes, tatoués et ils s’aiment. Il est mince, elle est grosse. En septembre, Stephanie et son fiancé Arynn se sont fait tirer le portrait en toute simplicité. On y voit le couple, originaire du Texas, s’embrasser dans l’eau peu profonde d’un lac, en petite tenue. Cette mise à nue assumée a beaucoup plu aux internautes et a fait le buzz. Les photos, réalisées par l’agence Wolf & Rose Photography, ont fait l’unanimité sur les réseaux sociaux, générant des dizaines de milliers de likes, de partages et, surtout, d’encouragements.

Un message body positive

« Je ne me suis jamais sentie aussi belle », avait alors avoué Stephanie au Huffington Post, en commentant le succès des photos. « J’ai l’air si amoureuse et sûre de moi. Tout le monde devrait pouvoir se voir ainsi. Ça ouvre les yeux », avait-elle ajouté, consciente de porter un message body positive. Car le regard des autres n’a pas toujours été facile à supporter pour l’Américaine. Ces photos l’ont aidé à le surmonter. « Je ne m’inquiétais pas de la façon dont j’apparaissais, je regardais simplement Arryn et ça me rendait confiante. Il me regarde tout le temps, mais la façon dont il m’a regardé lors de la séance photo, je pouvais sentir que c’était différent parce que je pouvais me concentrer sur lui. », déclarait la jeune femme au site BuzzFeed, heureuse et fière du résultat.

« Ils ont déclaré que j’étais topless »

Ce bonheur a pourtant été de courte durée. L’employeur de Stephanie, la Austin Bank Texas, l’a virée. Préoccupée pour son image, la banque n’a pas apprécié le succès de ces clichés. « Ils ont déclaré que j’étais topless et que c’était inapproprié et que nous sommes une entreprise axée sur la famille », a expliqué l’ancienne employée de la banque qui portait pourtant des coques pendant le shooting photo. Stephanie, qui est également enceinte, déplore le fait qu’elle n’ait pas pu se défendre pendant son entretien. « J’ai tout donné à cette entreprise pendant un an. De les voir se retourner contre moi alors que j’ai fait quelque chose de positif, quelque chose dont je suis fier – de m’être assumée en tant que femme – cela fait mal », a-t-elle dit après son licenciement.

Lire aussi > Hip dips, la tendance qui célèbre les hanches des femmes

Avenir radieux

Bria Terry, la photographe qui a organisé le shooting avec le couple, assure que Stephanie ne regrette rien. « Elle m’a dit que si cela avait pu aider ne serait-ce qu’une personne à sentir plus confiante, cela valait le coup », a-t-elle confié à Yahoo Lifestyle. Mais l’avenir n’est pas si sombre que cela. Stéphanie aurait déjà retrouvé du travail et les fiancés ont appris qu’ils attendent un petit garçon. Grâce à ses photos topless, l’Américaine peut aussi compter sur le soutien de ceux a qui elle a redonné un peu de confiance en soi.

CIM Internet