Paris Match Belgique

« Make America great again » : Des magasins juifs américains reçoivent des courriers de menaces accompagnés de swastikas

Les propriétaires de cette boulangerie ont eu la désagréable surprise de recevoir le courrier haineux la semaine dernière. | © Dov Hikind/Facebook

Société

 

Plusieurs commerces juifs ont été la cible de lettres d’insultes ces derniers jours à New York, commençant toutes par le slogan de Donald Trump.

« Make America great again ! Les Juifs dehors, les nègres et les pédés doivent brûler en enfer, l’identité chrétienne est de retour ». Tel est le « joyeux » contenu d’un courrier reçu par au moins dix établissements à New York et Los Angeles il y a quelques jours. Cette « campagne nationale » de lettres menaçantes, antisémites, racistes et homophobes, était, en plus de leur message révulsant, accompagnée d’un symbole explicite qu’on ne connait que trop bien : une swastika, la croix gammée utilisée notamment par les nazis.

©Dov Hikind/Facebook

C’est un élu local de confession juive, Dov Hikind, qui a sonné l’alerte dans un long post Facebook, faisant référence aux courriers comme à des « crimes de haine« . « À la lumière de ce qui se passe actuellement dans le monde, toutes les menaces doivent êtres prises très sérieusement », commence-t-il. « C’est malheureux que nous vivions dans une époque où des choses aussi dégoutantes soient dites à différentes races [sic], incluant les Juifs, mais nous prendrons ces incidents très au sérieux lorsqu’ils arriveront et agirons rapidement et avec responsabilité, en tandem avec la police, afin de nous assurer que les membres de notre communauté sont en sécurité et protégés », a-t-il fait ensuite savoir, même si l’élu s’est fait connaitre pour ses positions favorables au profilage des musulmans dans le cadre de la lutte anti-terroriste.

Lire aussi > L’homme qui se cache derrière les tweets de Donald Trump

La boulangerie juive « Weiss Kosher Bakery », une boucherie, Satmar Meat, un Starbucks d’Harlem et même le consulat israélien – à en croire le site new-yorkais dnainfo – sont concernés par ces missives, qui commencent toutes par le fameux slogan de Donald Trump. Selon VICE, la ville de New York connaitrait depuis l’élection du président une hausse de ces crimes de haine particulièrement dirigés vers la communauté juive de la grosse pomme.

CIM Internet