Paris Match Belgique

McDonald’s ressuscite une sauce pour une journée et crée des émeutes aux États-Unis

En voulant surfer sur le buzz autour de la série "Rick and Morty", McDonald's s'est un peu cassé les dents. | © Flickr, Mike Mozart.

Société

Un épisode de la série Rick and Morty a donné envie à la chaîne de fast-food de ressortir, pour une journée, une sauce sortie en 1998. Beaucoup d’appelés, peu d’élus et énormément de déçus. Recette d’un désastre.

La sauce « Szechuan » n’accompagnait plus les frites de McDonald’s depuis de nombreuses années. Au grand dam des fans de cette sauce asiatique façon teriyaki. Parmi eux, Rick le personnage de la série animée humoristique Rick and Morty, diffusée par Netflix. Dans le premier épisode de la saison 3, le savant fou alcoolique se dit capable de remuer ciel et terre pour mettre la main sur cette recette, inaugurée par McDonald’s à l’occasion de la sortie du film Mulan, en 1998. La chaîne de fast-food flaire le bon coup : ressortir son produit, objet de fantasmes culinaires, en édition limitée. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

Lire aussi > Un employé livre des secrets croustillants sur McDonald’s

Prêts à tout pour une sauce

Car McDonald’s est aussi prêt à tout. Samedi, des sauces à l’image de la série populaire sont donc envoyées dans quelques-uns de ses restaurants aux États-Unis. L’annonce est faite, les fans (de la série et de la sauce, voire les deux) sont prêts. Devant les autels de la junk food, les files grossissent et l’attente se fait interminable. Mais ce ne sont que quelques rares clients sur des milliers qui y ont eu droit. La chaîne ne s’était pas préparée à un engouement de cette ampleur.

« Give us sauce ! »

Les nombreux déçus, qui avaient parfois fait jusqu’à quatre heures de route pour la sauce, ont laissé parler leur frustration. Par dizaines, des clients ont entonné des « Give us the sauce! » (« Donnez-nous la sauce ! », ndlr) ou des « We want the sauce! »(« Nous voulons la sauce ! », ndlr) en protestation. La police a même dû intervenir dans plusieurs établissements pour calmer les foules. À Los Angeles et à Wellington, en Floride, des patrouilles ont été envoyées sur place pour éviter les débordements de fans qui criaient à l’« arnaque », explique France Info.

McDonald’s s’engage à produire plus de « Szechuan »

Façe à ce bad buzz sur fond d’amour du gras, McDonald’s a été forcé de réagir. « Notre échantillon ultra-limité, bien que plein de bonnes intentions, n’était pas à la hauteur de la demande », a déploré la chaîne sur son compte Twitter.

Le roi du fast-food s’est engagé auprès de ses clients à renouveler l’expérience en bonne et due forme cet hiver. Elle proposera plus de sauce, dans plus de restaurants à travers le pays. Dans l’espoir que les fans soient à nouveau au rendez-vous.

CIM Internet