Paris Match Belgique

Le lancer de hache, nouveau hobbie des Américains

Le Canada est le berceau de cette drôle de passion. | © Flickr.

Société

Une hache, une bière, une cible en bois, c’est le nouveau cocktail à succès aux États-Unis, où des lieux fleurissent un peu partout, plus tendance que les traditionnelles pistes de bowling, qu’ils rêvent de détrôner.

Le bruit sourd et régulier des lames qui se plantent dans le bois, des cris de joie et le tintement d’une cloche sonnée quand le coeur de la cible est touché, l’atmosphère est chaude, ce vendredi soir, au Stumpy’s Hatchet House, non loin de la côte nord-est du New Jersey. Ses quatre fondateurs assurent que le lieu, ouvert il y a 18 mois, a été le premier du genre aux États-Unis, même si le Canada est souvent considéré comme le berceau de ce loisir d’un genre nouveau. On en trouve maintenant à Chicago, Washington, Nashville ou Denver, entre autres.

Mieux que le bowling

« C’est le nouveau bowling », s’enthousiasme Kelly Josberger, une ancienne directrice d’école primaire de 51 ans qui a décidé de changer de carrière, comme ses trois partenaires, dont aucun n’avait jamais eu sa propre affaire auparavant.

Même si vous êtes nul, vous vous marrez quand même

« C’est mieux », abonde Joseph Cavanagh (27 ans), qui est venu fêter son anniversaire chez Stumpy’s avec amis et collègues, parce que « même si vous êtes nul, vous vous marrez quand même. Le bowling, si vous n’êtes pas bon, ce n’est pas aussi sympa ».

Lire aussi > Petit précis des lois les plus farfelues qui existent aux États-Unis

Hache et alcool, mariage dangereux

Certains s’inquiètent, à l’inverse, des risques associés à cette pratique combinée à la consommation d’alcool. Stumpy’s ne possède pas de licence pour en servir mais autorise les clients à amener leurs propres bouteilles de bière ou de vin. Toutefois, les propriétaires de l’établissement imposent une formation de quelques minutes ainsi que des règles draconiennes: pas de mineur (21 ans au moins), une seule personne dans l’espace délimité au lancement et pas de passage de hache, qui sont remises dans une boîte après chaque utilisation.

Une passion qui s’exporte

Au Valhalla, le premier bar à haches français, qui a ouvert ses portes début octobre près de Caen, on fait souffler dans un éthylomètre avant de lancer. Chez Stumpy’s, les employés du lieu sillonnent en permanence les allées pour s’assurer du respect des consignes sur chaque pas de tir, tous grillagés et dotés d’une seule hache, qui mesure environ 35 cm et pèse un peu moins de 600 grammes. Quand elle voit des clients à la mine inquiète à la réception, Kelly Josberger, qui affirme que Stumpy’s n’a connu aucun accident en près de deux ans d’existence, sort sa phrase favorite: « Est-ce que j’ai l’air d’une personne dangereuse ? »

(Avec Belga)

CIM Internet