Paris Match Belgique

4 choses à savoir si vous emmenez votre téléphone aux toilettes

72% des Belges emportent leur téléphone aux toilettes. | © Flickr/Dirtyboxface

Société

Se laver les mains après un passage aux toilettes, mais pas son téléphone ? Absurde, selon la société mondiale d’hygiène et de santé Essity.

Qu’on y passe peu ou énormément de temps, nombreux sont ceux qui dégainent leur téléphone en visite au « trône », histoire de se voir couronner roi de Candy Crush ou empereur de la répartie sur Twitter. Mais alors qu’on se lave consciencieusement les mains – en principe – après un passage aux toilettes, notre téléphone, lui, subit rarement le même sort. Abandonné quelques secondes par terre, sur un rebord de WC ou en équilibre sur une poubelle, un smartphone a pourtant accumulé dans une cabine – et ailleurs – une sacrée quantité de cochonneries. Petit état des lieux dont on parle peu, mais qui laissent des traces.

30% des Belges ne nettoient jamais leur smartphone

Et lorsqu’ils le font, c’est tout au plus une fois tous les six mois. 13% n’ont par ailleurs strictement jamais donné un coup de propre à leur petit bijou, ressort-il d’une enquête menée par la société mondiale d’hygiène et de santé Essity dans le cadre de la Journée mondiale du lavage des mains de dimanche. La majorité (56%) des Belges ne nettoient leur smartphone que s’il est visiblement sale et, souvent (58%), ils se limitent à nettoyer l’écran.

Or, 72% des gens emportent leur appareil aux toilettes

À défaut de magazines aux toilettes du bureau, on s’y enferme souvent avec son smartphone. On traite ce mail urgent ni vu ni connu, ou on s’attele à d’autres activités plus ou moins essentielles, comme scroller consciencieusement son fil Instagram.

Lire aussi > Les stratégies pour trouver le trône le plus propre des toilettes publiques

Flickr/Pabak Sarkar

En revanche, on se lave les mains…

Et plutôt souvent, d’ailleurs. L’enquête d’Essity révèle que 58% des Belges interrogés se lavent les mains au moins cinq fois par jour. Presque 70% d’entre eux le font presque toujours après un passage aux toilettes et deux tiers avant de cuisiner.

… Mais rarement après avoir utilisé son GSM

Seulement 4% des Belges se laveraient les mains après avoir utilisé leur téléphone, véritable nid à bactéries « alors que les gens déverrouillent en moyenne leur smartphone 100 fois par jour« , souligne l’entreprise d’hygiène et de santé.

Lire aussi > Quand la forêt boréale finit au fond des toilettes

Victime de « l’aérosolisation » d’une chasse d’eau – le fait que des goutelettes s’échappent de la cuve – ou en contact direct ou indirect avec tous les germes que l’ont peut retrouver dans des WC, un GSM est le cocon parfait des germes : la surface de notre téléphone est régulièrement chaude, permettant ainsi la prolifération des bactéries. Celles-ci peuvent survivre des jours sur un smartphone, contaminant à nouveau nos mains, même si on les a lavées après un passage au petit coin. Bref, vous pouvez vous laver les mains aussi souvent que vous le voulez, mais si votre téléphone n’est pas nettoyé régulièrement, cela ne servira pas à grand-chose.

Avec Belga

CIM Internet