Paris Match Belgique

Pour vivre heureux, il faudrait vivre en amoureux

L'amour, le secret du bonheur ? | © Belga / AFP PHOTO / Daniel LEAL-OLIVAS

Société

Si l’adage affirme que l’argent ne fait pas le bonheur, il semblerait toutefois que le secret de celui-ci réside dans le statut relationnel. Les personnes en couple seraient en effet plus heureuses que les célibataires. Mais il n’en va pas de même des personnes mariées…

Dans l’imaginaire collectif, la frontière est nette entre les couples, heureux, amoureux et regardant béatement vers l’horizon; et les célibataires, forcément aigris et désespérés d’arriver eux aussi à se caser. La dichotomie est vendeuse, qu’il s’agisse de la monnayer en tickets de cinéma (ah, l’attrait irrésistible d’une comédie romantique…) ou en livres de conseils en tous genres pour trouver le Grand Amour. Et bien que le célibat devienne de plus en plus normalisé, voire même, un mode de vie heureux tout à fait revendiqué, l’image du couple comme idéal du bonheur à la dent dure. Pas étonnant, quand on sait que les deux seraient liés scientifiquement.

Fontaine de jouvence

Selon une étude réalisée par l’université argentine d’Entre Rios, les relations amoureuses sont en effet la plus grande source de stabilité, bien avant d’autres facteurs sociaux tels que l’emploi, par exemple. Les personnes en couple se sentiraient ainsi plus en sécurité, avec une plus grande confiance dans l’avenir. Avec raison : en se basant sur 150 études réalisées au gré des années, la revue médicale américaine PLOS Medicine a en effet pu déterminer que les personnes ayant des relations harmonieuses avaient un risque de mortalité réduit, et une espérance de vie dépassant par fois de 50% celle de personnes ayant des liens sociaux réduits.

Lire aussi > Harry et Meghan, l’amour (enfin) au grand jour

L’amour, une fontaine de jouvence ? S’il ne garantit pas la vie éternelle, il assurerait en tout cas que celle-ci soit heureuse, quelle que soit sa durée. Des chercheurs de l’université de Harvard se sont relayés pour étudier pendant 75 ans les paramètres influençant le bonheur et une vie heureuse. Le résultat ? Selon les chercheurs, les relations amoureuses sont cruciales pour une vie gratifiante et heureuse. George Vailliant, psychiatre et membre des chercheurs attachés à l’étude, souligne ainsi qu’il y aurait deux manières principales d’atteindre le bonheur :

La meilleure manière d’être heureux, c’est de trouver l’amour. La seconde, c’est de parvenir à gérer sa vie de manière à ne pas repousser l’amour.

Ce qui ne veut pas dire pour autant d’officialiser celui-ci avec une bague au doigt. Contrairement à l’amour en lui-même, le mariage ne serait pas une garantie de bonheur, que du contraire.

Le mariage avec mon meilleur ami

Selon différentes études, non seulement les couples qui vivent ensemble sans être mariés auraient une plus grande confiance en eux et seraient plus heureux, mais en plus, les couples mariés seraient moins heureux et satisfaits de leurs conditions de vie au gré des années. Ce qui compte ne serait pas le statut de la relation mais bien la qualité de celle-ci. En effet, selon des recherches effectuées par le National Bureau of Economics, les gens qui voient leur partenaire comme leur meilleur ami ont la relation la plus épanouissante possible, qu’ils soient mariés ou non.

CIM Internet