Paris Match Belgique

#Studygram ou quand Instagram donne envie d’aller à l’école

Instagram @peachystudy

Société

Depuis de nombreux mois fleurissent sur le célèbre réseau social des photos accompagnées du hashtag #Studygram et qui donnent envie de retourner sur les bancs de l’école ou d’y aller tout court.

 

Sur Instagram, on trouve de tout : des comptes dédiés au moche, aux tétons, ou encore aux ratons laveurs, mais aussi aux cours scolaires. Certains étudiants ont décidé de rendre bloc-notes et carnets de correspondance beaucoup plus sexy et donneraient envie aux plus cancres d’entre nous de retourner sur les bancs de l’école et aux plus jeunes, d’y aller tout court.

Lire aussi > Sauvés d’une ferme à fourrure, ces renards font craquer Instagram

Ils sont des milliers d’étudiants à publier des photos accompagnées du hashtag #Studygram (contraction de « study » pour « étudier » et « gram » d’Instagram donc) et à consacrer leur compte à leur amour pour l’école, pour le rangement, pour Instagram et les jolies photos. Avec « Peachystudy », Emma, lycéenne britannique de 17 ans, est la plus suivie et compte aujourd’hui plus de 268 000 abonnés même pas deux ans après la création de son compte.

13:05 french notes!! currently prepping some stuff for my next model UN conference, i’m super excited 👍🏻🙌🏻 what languages do you speak??

A post shared by emma 🍑👩🏼‍💼🇳🇱🇬🇧 (@peachystudy) on

Lire aussi > Average Rob : Le Belge qui cartonne sur Instagram en s’incrustant sur les photos des stars

Mais ce n’est pas la seule, il y a aussi Waystostudy, étudiante en droit néerlandaise de 20 ans, et Emmastudiess, étudiante en communication à Sydney comme le rappelle le site Numerama. Et pour donner envie d’étudier et montrer que « studying is not boring » (étudier n’est pas ennuyeux) il y a certains codes à respecter, comme mettre de jolis stylos près de jolis cahiers remplis d’une jolie écriture, le tout disposé de manière très étudiée sur un bureau toujours très blanc. Le tout afin de créer un sentiment d’apaisement, de « satisfaction » : « Cela me prend beaucoup de temps de tout écrire, mais c’est un temps que je suis prête à investir, parce qu’il m’aide à apprendre » explique peachystudy. Une organisation toujours très carrée qui invite à étudier et non à procrastiner.

A post shared by WAYS TO STUDY (@waystostudy) on

A post shared by WAYS TO STUDY (@waystostudy) on

Et nul besoin d’avoir forcément une jolie écriture : « Je me fiche un peu de savoir à quoi ressemble mon écriture, mais je prends effectivement mon temps pour coucher mes notes sur papier. J’aime que ça ait un beau rendu final parce qu’ensuite, c’est beaucoup plus amusant à étudier » indique Waystostudy. Ces comptes fascinent mais aussi hypnotisent, on se retrouve à regarder ces comptes Instagram ou même les vidéos YouTube dédiées à cette même passion du rangement et d’étudier, pendant des heures.

Comme le rappelle également Numerama, #Studygram ne sert pas qu’à faire « joli » mais permet aussi de se motiver à bosser et de manière plus efficace : « Nous procrastinons tous en jetant un coup d’oeil aux réseaux sociaux. Du coup, voir un compte étudiant qui poste des astuces ou des photos peut rappeler qu’il faut poser son téléphone et se mettre au travail ». Allez hop, au boulot !

CIM Internet