Paris Match Belgique

À Malte, une journaliste d’investigation tuée par une bombe placée sous sa voiture

Une veillée a été organisée | © Belga / AFP PHOTO / Matthew Mirabelli / Malta OUT

Société

Ce lundi, la journaliste d’investigation maltaise Daphne Caruana Galizia a été retrouvée morte, tuée par une bombe placée sous sa voiture. Un assassinat que condamnent les Fédérations européenne et internationale des Journalistes.

Evoquant une « nouvelle tragique », la Fédération européenne des Journalistes (FEJ) a présenté ses condoléances aux proches de Daphne Caruana Galizia, 53 ans.

Nous sommes consternés par ce nouvel assassinat d’un journaliste en Europe. Cet assassinat et ses circonstances doivent faire l’objet d’une enquête. Cela nous rappelle que la sécurité des journalistes doit toujours être considérée comme une priorité dans l’Union européenne

a réagi le président de la Fédération européenne Mogens Blicher Bjerregård. La FEJ avait déjà dénoncé en février le gel des comptes en banque de la journaliste d’investigation ainsi que les poursuites introduites à son encontre par le ministre de l’Economie et son consultant.

Lire aussi > La mystérieuse disparition d’une journaliste en reportage dans un sous-marin

Les faits suivaient la révélation par la journaliste que les deux hommes avaient rendu visite à des prostituées durant un déplacement officiel en Allemagne. La Commission pour la protection des journalistes, basée à New York, exige aussi des autorités maltaises d’assurer rapidement que justice soit faite pour Mme Caruana Galizia. « Elle enquêtait sur les défauts de la politique maltaise, son commerce et la criminalité. L’enquête sur son assassinat doit être entière, crédible et effectuée sans traîner », a commenté le directeur exécutif de l’organisme, Robert Mahoney. Le Premier ministre maltais, ancien journaliste lui-même et qui a fait l’objet des investigations de la journaliste, a indiqué le FBI assisterait les autorités maltaises au cours de l’enquête.

La scène de l’explosion – Belga / AFP PHOTO / STR / Malta OUT

Conflit d’intérêt

La famille de la victime a d’ores et déjà demandé que la magistrate Consuelo Scerri Herrera, qui avait fait l’objet de critiques par la journaliste, ne soit pas impliquée dans le dossier judiciaire, citant un conflit d’intérêt. La magistrate avait en effet déjà entamé des procédures judiciaires envers l’intellectuelle pour ses propos à son égard, rapporte Times of Malta. Mme Caruana Galizia a été chroniqueuse pour plusieurs médias maltais, contribuant à mettre en lumière des affaires de corruption dans l’archipel de 430.000 habitants, notamment sur son blog ‘Running Commentary’ très consulté par les Maltais.

Lire également > Mexique, le cimetière des journalistes

Lundi en début d’après-midi, une puissante explosion a détruit la voiture dans laquelle la journaliste circulait près de son domicile à Bidnija, au nord de Malte, propulsant la carcasse calcinée du véhicule dans un champ voisin. Selon les médias maltais, la journaliste s’était adressée la police il y a deux semaines affirmant faire l’objet de menaces. Dans son dernier texte de blog, publié une heure avant sa mort, Mme Caruana Galizia a répété ses accusations contre M. Schembri, le qualifiant d' »escroc » qui use de son influence au gouvernement pour s’enrichir. « Il y a des escrocs partout où l’on regarde maintenant, la situation est désespérée », concluait-elle.

CIM Internet