Paris Match Belgique

Comment le sucre empire le cancer et fait grossir les tumeurs

Le sucre est décidément ultra mauvais pour la santé | © Flickr @ Anna M

Société

Le sucre fait grossir les tumeurs et rend le cancer plus agressif : c’est ce qu’il ressort de neuf ans de recherches réalisées par des chercheurs de la VUB, de la KULeuven et de la VIB. Qui recommandent donc aux patients atteints d’un cancer de supprimer le sucre de leur diète. 

Ainsi que le souligne le professeur Johan Thevelein au quotidien flamand Het Nieuwsblad, « réduire voire même supprimer le sucre n’est pas un luxe mais bien une nécessité pour les personnes souffrant d’un cancer ». Johan Thevelein étudiait « l’effet Warburg » depuis 2009 avec Wim Versées et Veerle Janssens, soit la théorie selon laquelle  la plupart des cellules cancéreuses produisent de l’énergie grâce à un fort taux de glycolyse. Autrement dit, l’assimilation du glucose par l’organisme.

Réaction dangereuse

Afin d’établir avec certitude un lien de causalité, les chercheurs se sont penchés sur les levures, où ce mécanisme se produit également. « En étudiant les levures, nous avons pu examiner comment l’apport de sucre renforce des molécules spécifiques dans la cellule; qui active à son tour une protéine la renforçant »; explique le professeur Thevelein. Qui a ensuite appliqué cette découverte aux patients, confirmant de ce fait que le sucre contribue à une croissance plus rapide des tumeurs et à des cancers plus agressifs. Otto Warburg avait émis le postulat selon lequel ce changement dans le métabolisme constitue la cause fondamentale du cancer, mais jusqu’à présent, bien que très étudiée, la nature précise de l’effet Warburg restait floue.

Lire aussi > Comment le marketing alimentaire a donné lieu à une épidémie mondiale d’enfants obèses

La recommandation des chercheurs ?

Loin d’être un simple effet de mode, un régime sans sucre ou avec le moins de sucre possible est quelque chose qu’il faut mettre en place chez les patients atteints d’un cancer. Cela peut non seulement garantir que la chimiothérapie soit plus efficace, mais aussi contribuer à vaincre le cancer.

Encore s’agit-il de pouvoir supprimer le sucre de son régime : selon une étude publiée dans le British Journal of Sports Medicine en août dernier, le sucre serait aussi addictif que l’héroïne ou la cocaïne.

CIM Internet