Paris Match Belgique

Comme le fédéral « ne fait rien », la Ville de Bruxelles va ouvrir un centre d’accueil pour les migrants

Karine Lalieux en juin 2017. | © BELGA PHOTO LAURIE DIEFFEMBACQ

Société

La Ville de Bruxelles ouvrira dès lundi prochain un centre d’accueil et d’orientation pour les migrants, a annoncé Karine Lalieux (PS), échevine de la Culture, du Tourisme, des Grands événements et de la Propreté publique sur BX1. L’échevine a pointé du doigt le gouvernement fédéral « qui ne fait rien » pour accueillir les migrants en transit à Bruxelles.


« La Ville a loué un bâtiment de Citydev au Decathlon d’Evere pour mettre à disposition dès lundi un centre d’accueil et d’orientation », a annoncé Mme Lalieux. « Ce que devrait faire le fédéral, avec l’aide de la Région (de Bruxelles, ndlr) mais qui ne fait rien », s’est-elle exclamée. Le gouvernement fédéral « laisse la Ville se débrouiller », a-t-elle dénoncé. « La Ville de Bruxelles va prendre le coup parce que les autres pouvoirs se moquent de ces hommes, de ces femmes qui sont là dans le désespoir et l’inhumanité totale », a-t-elle encore tonné.

Lire aussi > Rafle au Parc Maximilien : Après le choc, la solidarité (et la colère) des citoyens

Elle a nommément visé le Premier ministre Charles Michel, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon et le secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Theo Francken, leur demandant de « prendre leurs responsabilités ». Le centre sera géré en partenariat avec des ONG, a encore précisé l’échevine socialiste. « La Ville a deux objectifs : ne pas faire se développer un campement ou une jungle mais aussi répondre au souci humanitaire », a-t-elle souligné.

 

(Avec Belga)

CIM Internet