Paris Match Belgique

Quand Internet s’enflamme pour « Mugshot Bae », la prisonnière ultra photogénique

Un mugshot qui a séduit les internautes | © DR

Société

Après Jeremy Meeks, le détenu aux yeux perçants dont le mugshot avait affolé la toile, c’est au tour de « Mugshot Bae » de faire palpiter le coeur des internautes. Une beauté dangereuse…

C’est la police de Fresno, en Californie, qui a diffusé la photo de Mirella Ponce, 20 ans seulement, arrêtée pour possession d’armes dont une volée au volant d’une voiture dans laquelle se trouvaient également deux autres membres de son gang ainsi que son enfant. Comme le veut la coutume de l’autre côté de l’Atlantique, les autorités ont fait le point sur cette interpellation, clichés à l’appui. Et celui de Mirella est rapidement devenu viral.

Lire aussi > Câlin sous caféine, la tendance sexy du moment

Yeux de biche, chevelure de jais et tatouages apparents, la pétroleuse a rapidement fait chavirer les internautes, qui ont multiplié les déclarations. « La seule chose qu’elle a volé, c’est mon coeur », déclare ainsi l’un d’eux, tandis qu’un autre affirme « je vais payer sa caution, libérez cette gangster sexy ». Un enthousiasme qui a valu à la jeune femme le surnom de « Mugshot Bae ». Et qui pourrait lui permettre de changer radicalement de quotidien.

Jeremy Meeks, le « Mugshot Bae » originel – DR

De la prison aux podiums

En 2014, en effet, Jeremy Meeks avait lui aussi fait monter la température sur la toile avec son mugshot, et plus particulièrement son regard bleu glacier. Si les déclarations d’amour virtuel s’étaient rapidement multipliées, il avait aussi tapé dans l’oeil d’agents de mannequins, qui s’étaient empressés de le contacter dès sa libération. Ou comment passer d’une peine de prison pour vols à main armée au strass et glamour du mannequinat, avec, en prime, l’héritière de l’empire Topshop comme nouvelle compagne.

CIM Internet