Paris Match Belgique

Installer ses décorations de Noël avant tout le monde rendrait plus heureux

Photo d'illustration. | © Hughes Entertainment 20th Century Fox

Société

Bonne nouvelle pour tous ceux qui ont l’esprit de Noël précoce : une étude révèle que s’atteler aux décorations avec une longueur d’avance nous rendrait plus heureux.

 

Le mois d’octobre vient à peine de se terminer qu’ils trépignent déjà à l’idée d’orner leur salon de lumières dorées et autres guirlandes à paillettes. Quand arrive la mi-novembre, ils tentent désespérément de convaincre leur compagne, frère ou sœur, ami ou coloc, de commencer à débarrasser la cheminée qui accueillera les chaussettes garnies de friandises. Vrai sapin ou en plastique ? Calendrier de l’Avent fait-maison ou acheté en promotion ? Guirlandes de pâtes ou en papier ? Les questions se bousculent dans les esprits qui s’excitent de plus belle.

Magie de Noël et nostalgie

Mais alors que beaucoup d’entre eux faisaient encore l’effort d’attendre (au moins) début décembre pour démarrer les festivités, une récente étude les invite à s’y mettre plus tôt. Fini les complexes et la culpabilité d’être trop « Christmas précoce », installer sa déco de Noël avant tout le monde serait même un facteur de bonne humeur.

Lire aussi > Cette année, on oublie les sapins et on passe aux ananas de Noël

Interrogé par le site britannique Unilad, le psychanalyste Steve McKeown explique : « Les décorations sont simplement une ancre vers les vieilles émotions d’enfance et le sentiment d’excitation. Mettre en place ses décorations de Noël le plus tôt possible prolonge donc l’excitation ! » La nostalgie de l’enfance serait donc à l’origine de ce besoin – excessif ou modéré – de ressortir les cartons de boules et de guirlandes. « Dans un monde rythmé par le stress et l’anxiété, les gens aiment s’associer à des choses qui les rendent heureux et les décorations de Noël évoquent ces sentiments forts de l’enfance », poursuit Steve McKeown.

Chaleur et convivialité

De son côté, la psychothérapeute et auteure à succès Amy Morin ajoute que « pour les personnes qui ont perdu un être cher, les vacances peuvent servir de rappel des moments heureux qu’ils ont eu avec cette personne dans le passé ». « Décorer tôt peut donc les aider à se sentir plus connectés avec cet individu », explique-t-elle.

Lire aussi > Les gens qui passent Noël au bureau ensemble finissent (souvent) par rester (longtemps) ensemble

Par ailleurs, installer ses décorations de Noël même à l’extérieur de chez soi peut avoir un impact positif. Une étude publiée dans le Journal of Environmental Psychology a montré que décorer sa facade peut nous faire paraître plus amical et chaleureux aux yeux de nos voisins. Une raison de plus pour ne pas se sentir coupable d’être un fana des fêtes de Noël !

 

CIM Internet