Paris Match Belgique

Comment l’histoire d’une condamnée pour meurtre il y a dix ans fait s’indigner les stars américaines

Cyntoia Brown a été jugée en 2004. | © EPA/MICHAEL REYNOLDS

Société

Jugée pour le meurtre de son « client » à seize ans, Cyntoia Brown bénéficie du soutien de célébrités treize ans après son jugement.

6 août 2004, ou la nuit où tout a basculé pour Cyntoia Brown. La jeune américaine a alors seize ans et se trouve dans une chambre d’hôtel avec son dealer. Cela fait des mois que ce dernier la maltraite, la frappe et la force à ce prostituer. Auparavant, la vie n’était pas plus simple : sa mère est le fruit d’un viol et est accro au crack et à l’alcool depuis sa plus tendre enfance. « Soit nous nous droguions, soit nous avions des relations sexuelles », déclarait Cyntoia à propos de sa relation avec son dealer, devant un juge du Tennessee en novembre de la même année. « C’est tout ce que nous n’avons jamais fait. Il disait que je dérapais, que j’étais en train de devenir une loque. Et que je devais sortir de là et trouver de l’argent »rapporte le site Broadly.

La suite de la soirée est toujours plus lugubre. Cyntoia Brown obéit aux ordres de son abuseur et se rend à l’Est de Nashville. Là-bas, elle le sait, elle pourra trouver de l’argent. Elle rencontre alors un homme de 27 ans son aîné, Johnny Allen. Ce sera 150 dollars pour la nuit. Cet obsédé des armes et ancien tireur d’élite l’emmène alors chez lui, où il l’agresse sexuellement. « Il me regardait férocement et ça me donnait des frissons dans toute la colonne vertébrale. Je me disais qu’il allait me frapper, ou quelque chose comme ça. Mais il a fini par rouler et attraper quelque chose à côté du lit… Je ne pensais alors plus qu’il allait me frapper, mais qu’il allait prendre un flingue ». Terrorisée, Cyntoia Brown réagit plus rapidement. Finalement, c’est elle qui attrapera une arme en premier. « Et j’ai tiré », raconte celle qui a désormais 29 ans et croupit dans une cellule pour une peine d’au moins 51 ans.

©Capture du documentaire Me Facing Life : Cyntoia’s Story sur le cas de Cyntoia Brown.

#FreeCyntoiaBrown

Condamnée en 2004, c’est un documentaire sorti en 2011, Me Facing Life : Cyntoia’s Story, qui rélève au monde l’histoire de Cyntoia Brown. La jeune femme, qui termine actuellement un baccalauréat en prison et est décrite comme une « détenue modèle », a été jugée comme une adulte, malgré son plaidoyer de self-défense. La sentence retenue est celle d’un meurtre au premier degré. Et « il y a quelque chose d’incroyablement faux quand le système soutient ces violeurs et qu’une victime est rejetée à vie », écrivait sur Instagram Rihanna le 22 novembre.

Car l’affaire Cyntoia Brown revient sous les feux de l’actualité alors que les célébrités prennent position pour la condamnée. Et si Twitter n’est peut-être pas le lieu idéal pour discuter de la complexité d’un tel cas, cela n’a pas empêché Kim Kardashian d’obtenir un demi-million de likes pour une publication qui affichait #FreeCyntoiaBrown.

La mannequin et actrice Cara Delevingne a partagé le même post à ses 40 millions de followers, accompagné des mots : « Le système judiciaire va tellement à l’envers ! C’est complètement dingue ».

Criminelle versus victime

De son côté, le « système judiciaire » avertit qu’être « jeune et sympathique » n’était pas une raison suffisante pour sauver Cyntoia Brown, rapporte la BBC. « Ce n’était pas juste quelqu’un qui avait fait une erreur, c’était une très dangereuse personne. Les choix qu’elle a fait étaient les siens. Elle est mignonne et intelligente, donc les gens ont décidé de s’emparer de sa cause. N’oublions pas son crime », a déclaré l’assistant du juge qui l’avait fait condamner.

Lire aussi > Petits meurtres entre internautes : l’affaire Kenneka Jenkins

Mais Derri Smith, le responsable de l’association américaine End Slavery, estime que si elle devait être jugée aujourd’hui, Cyntoia Brown n’endurerait pas la même peine : elle serait considérée comme une victime de traffic humain, pas comme une criminelle. Bien qu’elle soit supposée passer sa vie en prison, les soutiens de Cyntoia espèrent que cette nouvelle attention médiatique aura une influence positive sur la révision de son jugement.

CIM Internet