Paris Match Belgique

Ce qu’il se passe quand on écrit à Saint-Nicolas, 1 rue du Paradis

Si l'adresse du grand Saint est simple, il s'agit de ne pas oublier de préciser la sienne. | © Peter Hellberg

Société

Une trentaine d’employés de Bpost veillent à ce que toutes les lettres soient acheminées jusqu’au grand Saint. Avec parfois quelques belles surprises.

C’est une tradition bien de chez nous, qu’on aimerait voir perdurer le plus longtemps dans les petits yeux émerveillés : le soir du 5 décembre, les bambins déposent au pied de la cheminée ou sur le rebord d’une fenêtre une petite sucrerie et de quoi se désaltérer pour le grand Saint-Nicolas – le plus souvent au goût des parents. Mais une semaine auparavant, les enfants se sont déjà acquittés de la tâche la plus réjouissante : écrire leur liste à l’homme en rouge, histoire de l’aiguiller dans sa quête de cadeaux ?

C’est ainsi que la poste aide chaque année Saint-Nicolas à traiter toutes les lettres envoyées par les enfants. Au secrétariat du Saint chez bpost à Bruxelles, une trentaine d’employés travaillent quotidiennement jusque mi-décembre pour répondre aux centaines de milliers de lettres envoyées au patron des écoliers. Toutes les lettres adressées à Saint-Nicolas, Rue du Paradis 1 – 0612 Ciel, reçoivent une réponse et un petit cadeau. Pourvu que l’adresse de l’expéditeur soit inscrite car les assistants du patron des écoliers ont remarqué que plusieurs personnes oublient de mentionner leur propre adresse.

Pour les employés du secrétariat, chaque lettre est une surprise. Ils tombent parfois sur des histoires poignantes et personnelles. « Il y avait une lettre d’une petite fille, Liesbeth, qui était très malade. (…) Mais elle n’a pas demandé de cadeaux pour elle-même. Elle a juste demandé que ses médecins et thérapeutes soient choyés. Ce genre de lettre vous donne la chair de poule« , raconte Chantal Geeraerts, employée chez bpost.

Une nouveauté cette année est que les plus petits, qui ne savent pas encore bien écrire, peuvent dicter leur message à Saint-Nicolas via le site web www.dictalettre.be. En 2016, plus de 400 000 lettres ont reçu une réponse de Saint-Nicolas. A l’heure actuelle, 15% de lettres en plus ont été envoyées au Saint par rapport à la même période l’an passé.

Avec Belga

CIM Internet