Paris Match Belgique

Un an de prison pour l’adolescent américain qui avait gravé son nom à Auschwitz

L'adolescent avait voulu laisser sa marque | © Flickr @ Jechstra

Société

Le tribunal d’Oswiecim (nom polonais d’Auschwitz) a condamné lundi à un an de prison avec sursis un Américain de 17 ans qui avait gravé son prénom dans une baraque de l’ancien camp de concentration nazi allemand, a rapporté l’agence de presse PAP.

Le jeune homme, Raphael A., élève d’une école rabbinique, avait été arrêté début juillet, une employée du Musée d’Auschwitz l’ayant vu inscrire son nom avec une pierre sur le mur à l’intérieur d’une baraque. Il avait expliqué avoir vu plusieurs autres inscriptions sur le mur et avoir voulu y ajouter la sienne. Le juge a déclaré avoir tenu compte de son jeune âge, du fait qu’il avait un casier judiciaire vierge et qu’il avait dit regretter son geste.

Condamné à verser une amende au musée d’Auschwitz

Il a souligné toutefois l’étonnement du tribunal du fait « que ce geste ait été commis par un élève d’une école religieuse pour les futurs rabbins, donc par une personne qui devrait se rendre compte parfaitement de l’importance et de la nature du lieu qu’est l’ancien camp d’Auschwitz ». Le jeune homme, qui n’a pas assisté à l’audience, devra également verser la somme de mille zlotys (238 euros) au Musée d’Auschwitz.

Lire aussi > L’Allemagne envoie un ancien comptable nazi de 96 ans en prison

En février dernier, le tribunal d’Oswiecim a déjà infligé une peine analogue à deux Portugais, également âgés de 17 ans. Entre 1940 et le début de 1945, l’Allemagne nazie a exterminé à Auschwitz-Birkenau environ 1,1 million de personnes, dont un million de juifs de différents pays européens.

 

CIM Internet