Paris Match Belgique

Des soldats dénoncent leurs conditions de vie en vidéo

soldats

Photo d'illustration. | © AFP PHOTO / MAURO PIMENTEL

Société

Pour lutter contre les vidéos trop critiques, l’armée indienne a trouvé une solution : forcer les soldats à détruire eux-mêmes leurs téléphones. 

Depuis le début de l’année, de nombreux soldats indiens ont publié des vidéos dans lesquelles ils dénoncent leurs conditions de vie déplorables. En janvier 2017, Tej Bahadur Yadav montrait « la situation dans laquelle vivent le soldats tous les jours ». Alimentation bas de gamme et peu suffisante pour leur travail éprouvant, les soldats indiens disent avoir dormi parfois le « ventre vide ». Tej Bahadur Yadav n’est pas le seul. D’autres soldats ont voulu également lever le voile sur l’exploitation et la corruption de leurs officiers.

Lire aussi > « Ce n’est pas le métier qui fait fuir les militaires mais les conditions dans lesquelles il s’exerce »

Version officielle

Mais l’armée a trouvé une solution pour stopper ces vidéos trop critiques. Comme le montre la vidéo ci-dessous, elle a ordonné la destruction de cinquante téléphones « pour lutter contre l’addiction au smartphone », rapporte Le Monde. La version officielle est bien différente de la réalité. Ces hommes qui cassent les smartphones à l’aide de pierres sont en réalité des soldats qui répondent aux ordres de leurs supérieurs, devant leurs collègues.

« L’armée prétend qu’un mécanisme est en construction afin que les soldats puissent publier leurs problèmes sur Internet. (…) Mais cette vidéo montre la réalité sur le terrain », peut-on lire sur la page Facebook « Veteran Jawan », dédiée aux problèmes des militaires, rapporte The National Herald India. En commentaire, un utilisateur fait remarquer que les téléphones portables détruits « ont été achetés par les soldats avec leur argent durement gagné. C’était le seul moyen qui leur était disponible pour garder le contact avec leur famille ».

Lire aussi > Le Soudan continue d’envoyer ses enfants soldats au combat

Malgré les assurances du Ministère de la Défense et du Ministère de l’Intérieur, les problèmes des soldats indiens restent en grande partie non résolus. Certains ont d’ailleus été punis, comme Tej Bahadur Yadav qui est poursuivi pour « intoxication et insubordination », selon Le Monde.

Mots-clés:
critiques soldat
CIM Internet