Paris Match Belgique

À Pyeongchang, le trafic de Pornhub explose depuis l’ouverture des Jeux olympiques

pornhub

Depuis l’ouverture des Jeux le 9 février, le site révèle qu’il a été pris d’assaut en Corée du Sud. | © Xinhua/Fei Maohua

Sport

Le site pornographique vient de publier quelques chiffres vertigineux qui confirment que les JO boostent bien la libido des athlètes.

D’Athènes à Pyeongchang en passant par Rio, les villages olympiques ont une sacrée réputation qui les précèdent : ce seraient de véritables paradis du sexe. Après la compétition, la décompression. La Corée du Sud a d’ailleurs pris des dispositions en distribuant quelque 110 000 préservatifs aux athlètes – soit 37 par tête. « La plus grande quantité jamais distribuée durant les Jeux olympiques d’hiver », assure même la Korea Biomedical Review. Pas de quoi rassasier les sportifs de haut niveau qui sont apparemment très actifs sur Tinder – autour du village les matchs auraient grimpé de 644% – mais aussi sur… Pornhub.

Les femmes et les seniors se lâchent

Depuis l’ouverture des Jeux le 9 février, le site révèle qu’il a été pris d’assaut en Corée du Sud. Il a publié quelques statistiques pour le prouver. Mashable souligne par exemple que les femmes (on note une augmentation de 25% entre le 7 et le 14 février) et les seniors seraient particulièrement concernés. Le trafic général a fait un bond de 85% dans la région qui englobe Pyeongchang.

Lire aussi > Les Jeux de Pyeonchang en chiffres

« Jeux olympiques sexuels »

Outre l’aspect démographique, un vent olympique souffle sur les recherches qui sont faites sur le site. Des requêtes comme « Jeux olympiques d’hiver » (+ 3445%), « Jeux olympiques sexuels » (+ 2825 %) ou encore « athlète olympique » (+ 723%) grimpent sur le podium des mots-clés. Sur Pornhub, la nationalité coréenne obtient la médaille d’or depuis le début des épreuves.

Nul doute que les statistiques vont bien plus loin, mais nous allons nous arrêter là…

CIM Internet