Paris Match Belgique

Comment se mettre au golf (quand on n’y connait rien)

Il n'est jamais trop tard (ou trop tôt) pour s'y mettre. | © IMAGO

Sport

Le golf vous attire ? N’hésitez plus ! La plupart des clubs proposent des packages très intéressants pour permettre aux débutants de tous âges de découvrir les joies du swing.

Chaque club de golf est unique et propose des infrastructures différentes. Certains disposent de plusieurs par-cours (6, 9 ou 18 trous) et d’autres de centres d’entraînements, appelés «prac-tice». Un conseil : visitez différents clubs dans votre région pour découvrir les installations, vous imprégner et ressentir l’ambiance de chacun et connaître leur politique de prix. Vous pourrez ensuite sélectionner celui qui vous convient le mieux.

Lire aussi > Les trois mousquetaires belges des greens de golf

Prendre des leçons

Le golf est un sport technique. Une fois les premiers coups frappés de façon ludique, il exige un véritable apprentissage. Les clubs proposent de nombreuses formules pour permettre aux débutants de suivre des cours individuels, collectifs ou des stages.

  • Les cours individuels : c’est une manière intensive et effi cace pour progresser rapidement. Vous êtes seul avec le pro, vous convenez ensemble de l’agenda.
  • Les cours collectifs : c’est une façon conviviale de découvrir le golf avec d’autres débutants et de faire connais-sance avec des futurs partenaires de jeu. On avance ensemble !
  • Les stages : Ils combinent des cours et, le cas échéant, un accès aux parcours. Il s’agit d’une formule intensive par excellence, idéale pour progresser rapidement et se perfectionner sur des thématiques précises.

Lire aussi > Ça swingue en Belgique : le golf à la conquête du Royaume

Pas besoin de matériel

Les clubs prêtent ou louent le matériel aux joueurs débutants. Il n’est donc pas nécessaire d’investir immédiatement dans des équipements. Munissez-vous simplement d’une paire de baskets et de vêtements confortables pour vos premiers pas au practice. Il sera temps ensuite d’aviser.

Pour les plus petits

Le golf est le sport de toute une vie. On peut le pratiquer dès l’âge de 4 ans. Et il y a de nombreux nonagénaires qui chassent toujours le birdie !

Pour en savoir plus : www.afgolf.be

golf
Pexels

Ces règles d’or à connaître avant de s’y mettre

En golf, l’étiquette est l’un des mots les plus importants. Il ne s’agit pas d’une règle. C’est bien plus que ça. C’est une attitude que le joueur se doit d’adopter sur et en dehors du parcours. Voici quelques points clés parmi d’autres.

Lire aussi > Éternel et fascinant Tiger Woods

En golf, il n’y a pas d’arbitre. Ce sport repose donc sur l’honnêteté de chaque joueur, tant dans la comptabilité des coups que dans l’annonce de son handicap. Parallèlement, sur le parcours, le golfeur est courtois et fairplay. Of course ! Il est essentiel de ne pas bouger et de ne pas parler lorsqu’un joueur se concentre avant un coup. Pas question non plus de laisser un GSM allumé durant une partie. Le silence (et le respect) est d’or. Sur un green, il est requis de ne pas marcher sur la ligne de putt d’un joueur et de ne pas se placer dans son champ de vision. De même sur le tee de départ, on se placera sur la droite (ou sur la gauche s’il est gaucher) et à l’arrière du joueur. Le tout, au fond, est de resté courtois. Le jeu lent est la plaie du golf. Il est conseillé de marcher d’un bon pas, de ne pas traîner dans la préparation des coups et d’anticiper au maximum les faits de jeu afin d’être prêt à jouer à son tour. Bref, de garder un certain rythme. Une partie de 18 trous dure, en moyenne, 4 heures. Le joueur respecte le terrain et le travail des greenkeepers. Il ratisse donc les bunkers, replace les divots sur les fairways et relève les pitches sur les greens.

Mots-clés:
golf
CIM Internet