Paris Match Belgique

"Favoris" : Les Diables Rouges vus par la presse étrangère

eden hazard

Eden Hazard, l'un des hommes du match contre la Tunisie. | © AFP PHOTO / Yuri CORTEZ

Sport

En écrasant la Tunisie samedi, les Diables Rouges ont ébloui les Belges mais aussi le monde entier, qui confirme la place de l'équipe nationale parmi les favoris de cette Coupe du monde.

« La génération dorée est arrivée à maturité », avance La Gazetta Dello Sport après la victoire écrasante des Diables Rouges contre la Tunisie samedi. Après un match mitigé contre le Panama, Lukaku et sa clique ont montré qu'ils étaient bel et bien l'équipe à surveiller de près durant ce Mondial. « Comme de nouvelles forces politiques peuvent prendre le pouvoir, la Belgique est actuellement leader », ajoute même la gazette italienne faisant un rapport entre les Diables et la situation politique en Italie.

En Espagne et en Allemagne, la presse n'hésite pas à qualifier les Diables de favoris. « La Belgique continue de montrer pourquoi elle est une favorite de cette Coupe du monde en Russie », écrit le journal El Pais. « La Belgique devient de plus en plus le garant du jeu attrayant et se positionne comme l’un des favoris pour le titre, ce n’est plus un secret », peut-on lire dans Die Welt. Même son de cloche du côté américain, au New York Times et au Washington Post. "Les Diables Rouges ont élevé leur voix. Le message était fort et clair : ne nous sous-estimez pas », écrit ce dernier.

Lire aussi > Romelu Lukaku a quelque chose à vous dire

Comme beaucoup d'autres journaux, l'Equipe a encensé les prestations de Hazard et de Lukaku, les deux hommes du match avec un doublé chacun. "Eden a mis les Aigles de Carthage au supplice avec ses accélérations, ses inspirations et ses déviations. Du grand Hazard », écrit le journal français.

diables rouges
AFP PHOTO / Patrik STOLLARZ

Et en Angleterre ?

Du côté des prochains adversaires des Diables, les critiques sont également largement positives. Pour The Sun, "les Diables rouges étaient tout simplement déchaînés contre la Tunisie ». Du côté du Guardian, les joueurs de Martinez devront bientôt faire face à d'autres défis bien plus grands, "comme l'Angleterre », mais ils "ont montré leurs intentions, en engrangeant un maximum de points, en marquant facilement et en se positionnant comme une équipe faisant partie des favoris de la Coupe du Monde ».

Pour sa part, The Independent se veut toujours positif pour les Anglais. "La mauvaise nouvelle est que la Belgique a l’air vraiment plutôt bien. La bonne nouvelle pour l’Angleterre est que la 2e place du groupe G, si c’était son destin, pourrait être l’une des routes les plus favorables aux demi-finales qu’une équipe puisse espérer ». Résultat jeudi 28 juin.

CIM Internet