Paris Match Belgique

L’histoire passionnante du Danois qui créa la première équipe de foot du Tibet

Alors qu’il se rend au Tibet en 1997, Michael Magnus Nybrandt y découvre la ferveur insoupçonnée des locaux pour le ballon rond. | © Pexels

Sport

Une nouvelle bande dessinée intitulée « Rêves sur le toit du monde » raconte ce véritable tour de force. 

Un rêve complètement fou devenu réalité. Alors qu’il se rend au Tibet en 1997, Michael Magnus Nybrandt y découvre la ferveur insoupçonnée des locaux pour le ballon rond. Le Danemark a ses stars du foot, les frères Laudrup, mais la province (officiellement) chinoise n’a même pas de fédération, encore moins d’équipe. Le jeune danois décide d’y remédier. La bande dessinée « Rêves sur le toit du monde », parue aux éditions Des Ronds dans l’O, revient sur ce parcours du combattant.

Une équipe d’éxilés

Après une formation express de coach au Danemark, Nybrandt revient au Tibet pour concrétiser son projet. Contre vents et marées. Par exemple, il est obligé d’attirer des sportifs tibétains exilés au Népal ou en Inde pour constituer une équipe nationale, explique France 24. La Chine, elle, fait tout pour compromettre les plans de l’entraîneur en herbe. « L’important, c’est de ne jamais abandonner. Peu importe si cela paraît difficile, il ne faut jamais lâcher », confie-t-il.

Des Ronds dans l’O
Des Ronds dans l’O

Lire aussi > En Egypte, les joueurs copte laissés sur le banc de touche

Premier match officiel en 2001

La détermination de Michael Magnus Nybrandt donnera bel et bien naissance à une équipe tibétaine qui jouera son premier match officiel en 2001. Ce sera le 30 juin face au Groenland, autre territoire sous pavillon étranger. Comme un clin d’œil. Près de 20 ans après, alors que le Danemark doit affronter la France pendant la Coupe du monde ce 26 juin, il a passé le flambeau. L’équipe du Tibet se porte comme un charme, et une équipe féminine a aussi vu le jour. Autre consécration pour ce Danois ? La bande dessinée a été préfacée par le dalaï-lama.

CIM Internet