Paris Match Belgique

Pour l’entraîneur mexicain, Neymar est « une honte pour le football »

Neymar a subi de nombreuses fautes face au Mexique. | © AFP PHOTO / SAEED KHAN

Sport

Auteur d’un but et d’une passe décisive face au Mexique, battu 2-0, le Brésilien Neymar continue d’agacer ses adversaires.

« C’est une honte pour le football », s’est plaint le sélectionneur du Mexique Juan Carlos Osorio, sans jamais nommer Neymar, mais l’accusant clairement de jouer la « comédie », après l’élimination de son équipe contre le Brésil (2-0) en 8e de finale du Mondial-2018, lundi à Samara.

Lire aussi > Neymar : Le Brésil trouve sa star du football casse-pieds

« Nous avons perdu beaucoup de temps de jeu à cause d’un seul joueur, à cause de l’arbitrage qui a trop souvent arrêté le jeu pour trop de fausses fautes, par exemple quatre minutes à un moment, c’est un mauvais exemple pour le monde et tous les enfants qui regardent le match », a dit le technicien d’origine colombienne.

Des hurlements de douleur

Il a pointé cette action de la seconde période où Miguel Layun a touché la cheville droite de Neymar avec ses crampons, un geste non sanctionné par l’arbitre mais critiquable. La star brésilienne a alors hurlé de douleur en se roulant par terre. « C’est un sport d’homme, il ne devrait pas y avoir autant de comédie, ça a eu un impact sur notre jeu, mes joueurs se sont énervés », a poursuivi Osorio.

Interrogé par une journaliste brésilienne pour savoir s’il était juste de blâmer Neymar pour le geste de Layun, le coach a répondu : « Je respecte votre opinion ». Et quand il lui a été demandé s’il visait bel et bien Neymar et pourquoi il ne le citait pas, Osorio a répondu: « Vous l’avez mentionné, pas moi, c’est votre interprétation, je ne l’ai pas mentionné lui ». Quand Neymar, élu homme du match, a été interrogé en conférence de presse sur les critiques de l’entraîneur du Mexique, son sélectionneur, Tite, a fait savoir qu’il s’en chargeait lui-même, car « les coaches parlent aux coaches ».

Lire aussi > Quand les légendes flinguent leurs anciennes équipes

« Je ne veux pas répondre à Osorio. Des fois, vous faites des commentaires dans la chaleur du match. Mais j’ai vu ce qui s’est passé, vous regardez la vidéo, ils lui ont marché dessus, il n’y a rien à dire, juste à regarder », a dit Tite. Pour sa part, Neymar l’a vu plutôt comme « une tentative de me déstabiliser qu’autre chose. Je me moque des critiques ».

Le « Ney » ne veut « pas trop de polémique (…) je ne veux pas me faire remarquer autrement que sur le terrain ».

CIM Internet