Paris Match Belgique

Durant le Mondial, les joueurs russes ont sniffé de l'ammoniaque

russie

La Russie était la reine du sprint de ce Mondial. On sait maintenant pourquoi. | © AFP PHOTO / Adrian DENNIS

Sport

Que ce soit avant leur match ou pendant la mi-temps, les Russes, éliminés en quarts de finale, reniflaient de l'ammoniaque. Un petit coup de boost qui ne serait pas illégal.

Bien qu'ils aient été éliminés face à la Croatie en quarts de finale de la Coupe du Monde qui se déroule chez eux, les joueurs russes ont fait forte impression durant la compétition. Avant le match contre les Croates, ils étaient en tête du classement des mètres parcourus par minute et par joueur, en moyenne, d'après Europe 1. Mais cette performance ne serait pas sans raison. Selon les informations des journaux allemands Süddeutsche Zeitung et Bild, les joueurs de la Sbornaïa auraient profité d'un coup de boost : avant leur victoire contre l’Espagne en huitièmes de finale et durant la mi-temps contre la Croatie, ils ont reniflé des cotons-tiges imbibés d'ammoniaque.

Lire aussi > Les hooligans russes sous haute surveillance

Une information confirmée lundi par le médecin de la sélection russe : "Nous parlons de l’ammoniaque liquide classique utilisé dans le sport mondial depuis de nombreuses années et par de nombreux pays", a-t-il expliqué, confirmant ainsi l'usage du composé chimique lors du Mondial.

Dopage ?

Si cette technique développe les capacités respiratoires lors de l'effort et permet d'avoir une meilleure oxygénation du sang, elle n'est pas pour autant illégale. L'ammoniaque ne faisant pas partie de la liste officielle des produits dopants, ce n'est donc pas considéré comme du dopage.

CIM Internet