Paris Match Belgique

France-Belgique : La déception des Diables Rouges après la défaite

eden hazard

"On a montré qu’en Belgique, on savait jouer au football", a déclaré Eden Hazard. | © BELGA PHOTO BRUNO FAHY

Sport

Après leur défaite contre les Bleus, les joueurs belges n'ont pas été tendres avec leurs adversaires. Déçus par leur élimination de la Coupe du Monde, les Diables Rouges restent tout de même fiers de leur équipe et de leur parcours.

La pilule a dû mal à passer ce mercredi matin. Les Belges auront espéré jusqu'au bout une égalisation avec la France mardi soir, comme lors du match diabolique face au Japon. Mais le but du Français Umtiti aura bien été le seul du duel tant attendu entre les Bleus et les Diables Rouges. Après la défaite, la déception est grande, même si le parcours des joueurs de Martinez était remarquable.

Lire aussi > Mathilde et Philippe, fiers des Diables Rouges malgré leur défaite

C'était un match "frustrant", selon Thibaut Courtois qui n'a pas voulu mâcher ses mots à propos de ses adversaires. "La France a pratiqué de l’anti-football. Elle a défendu à onze dans ses 40 derniers mètres. Ses joueurs sont restés dans leur camp et ont joué le contre, en exploitant la vitesse de Griezmann et Mbappé. C’est leur droit. Ils savaient qu’on avait des difficultés contre les blocs bas. Ils ont bien fait ça", reconnaît au micro de la RTBF le gardien qui n'a rien pu faire contre Umtiti après la mi-temps. "J’ai fait quelques arrêts mais je n’ai pas concédé de grosse occasion mis à part ce corner…. C’est dommage". 

La plus grande frustration est d’avoir perdu contre une équipe qui n’était pas plus forte que nous.

- Thibaut Courtois

"On a perdu contre une équipe qui joue à rien, qui défend, continue le portier belge. Contre l'Uruguay, ils ont marqué sur un coup franc et une erreur du gardien. C'est dommage pour le football que la Belgique n'a pas gagné".

Déçus, mais toujours fiers

Même déception du côté du numéro 10 de l'équipe. "Il n’y a pas eu beaucoup de mots dans le vestiaire après la défaite car il y avait beaucoup de tristesse. On méritait mieux, sur ce match même si on s’attendait à une rencontre de la sorte avec une équipe qui défend bien et qui joue en contre", expliquait Eden Hazard qui s'est plié à l'exercice des questions-réponses de la RTBF après le match. "Mais je suis très fier d’avoir fait partie de cette équipe. On a montré qu’en Belgique, on savait jouer au football. On est tous déçus mais heureux de ce qu’on a fait. En tant que capitaine, je suis fier".

Lire aussi > Pourquoi les Diables n'ont pas toujours été rouges

Interrogé par la VRT sur la qualité de jeu, celui qui supportait les Bleus en étant enfant a voulu mettre les choses au clair. "Je préfère perdre avec la Belgique que gagner avec la France. On a le plus beau jeu, c’est plus mon style...". 

Fier de son équipe, Roberto Martinez a voulu "rendre hommage à la défense des Français" en saluant les arrêts du gardien français Hugo Lloris. "La différence a été d’avoir un peu de chance dans les deux surfaces, mais je suis très fier des garçons, ils ont tout donné, jusqu’à la dernière seconde", ajoute le sélectionneur des Diables. "On a eu presque 60 % de possession en première période, et c’est monté jusqu’à 68 ou 69 en seconde. Je n’ai pas vu les Français dominer le match, être plus forts mentalement. Le premier but allait être fatal, la différence s’est faite sur un corner. Il faut accepter le résultat, féliciter la France et lui souhaiter le meilleur pour la finale".

diables
Roberto Martinez tente de réconforter ses joueurs après la défaite contre les Bleus. © BELGA PHOTO DIRK WAEM

La dure loi du football

Vincent Kompany était également peu élogieux envers les Bleus. "On ne s'est pas senti inférieur à cette équipe de France", a déclaré le défenseur au micro de la RTBF. "Je suis énormément déçu parce qu'on sort contre une équipe qui peut rentrer à la maison avec toute la joie du monde et qui n'était pas nécessairement meilleure que la nôtre. On n'a pas senti que le match était hors de portée pour nous. Mais le football est ainsi et il faut respecter la loi du vainqueur et les féliciter. L'équipe qui gagnera ce tournoi ne sera pas une équipe plus forte que la nôtre".

J'ai la sensation que nous étions peut-être l'équipe la plus forte du tournoi.

Jan Vertonghen

"C'est dommage que ça se termine ici", a déclaré de son côté Jan Vertonghen d'après RTL. "J'ai la sensation que nous étions peut-être l'équipe la plus forte du tournoi. Je suis heureux que nous avons fait danser les gens en Belgique. Mais j'aurais aimé qu'ils puissent faire la fête encore dimanche. C'est dommage. Ce groupe méritait une place en finale. La manière dont nous nous sommes battus et le travail effectués sont énormes".

Malgré l'élimination des Diables, Jan Vertonghen parvient tout de même à être optimiste. "J'ai le sentiment que lors du prochain Mondial, nous pourrons lutter pour la victoire. Certains gars auront trente ans, mais d'autres seront toujours dans la vingtaine. J'ai la sensation que ce groupe peut encore jouer la victoire dans deux tournois (Euro 2020 et Mondial 2018)", a conclu le défenseur.

CIM Internet