Paris Match Belgique

Déçu par la victoire des Bleus, Thibaut Courtois trouve du réconfort dans les bras de sa fille

Vêtue d'un maillot belge floqué d'un adorable "Papà", la fillette de 2 ans est apparue tout sourire dans les bras de son père, saluant dignement les supporters et les caméras. | © BELGA PHOTO DIRK WAEM

Sport

Au coup de sifflet final, la fille de Thibaut Courtois était présente sur le terrain pour remonter le moral de son "Papà" et redonner le sourire aux supporters déçus.

 

Après tant d'exploits, de joies et d'espoir, difficile pour nos Diables Rouges de cacher leur déception après la défaite (1-0) face aux Bleus ce mardi, alors que les deux équipes se disputaient la finale de la coupe du Monde.

Sur le terrain, dans les tribunes, à la sortie des cafés ou devant les postes de télé, l'amertume est générale. Les Belges se réveillent avec "la gueule de bois, les yeux qui piquent et un sentiment d'inabouti à travers la gorge", comme l'écrit Sudpresse ce mercredi, au lendemain d'une défaite douloureuse.

Lire aussi > Mathilde et Philippe, fiers des Diables Rouges malgré leur défaite

Thibaut Courtois, avec sa fille Adriana, le sourire aux lèvres et la tête haute. © BELGA PHOTO DIRK WAEM

Le sourire d'Adriana

Le score - ainsi que le scénario de la rencontre - est difficile à avaler, particulièrement pour le gardien des Red Devils, Thibaut Courtois. Interrogé par la RTBF, le portier belge n'a pas mâché ses mots en commentant la performance française qu'il a jugé décevante. "C’était un match frustrant. La France a pratiqué de l’anti-football", a-t-il déclaré avant d'ajouter : "La plus grande frustration est d’avoir perdu contre une équipe qui n’était pas plus forte que nous. Ils ont simplement défendu, comme contre l’Uruguay. C’est dommage pour le football que la Belgique n’ait pas gagné (...)".

Lire aussi > Merci les Diables d'avoir fait vibrer (et rayonner) la Belgique

Afin de retrouver le sourire et garder la tête haute, le jeune papa de 26 ans a pu compter sur sa fille, Adriana. Vêtue d'un maillot belge floqué d'un adorable "Papà", la fillette de 2 ans est apparue tout sourire dans les bras de son père, saluant dignement les supporters et les caméras. Déçu, notre gardien n'en reste pas moins fier et motivé de décrocher la troisième place ce samedi. "Il y a énormément de fierté malgré tout. Tout le monde voulait jouer cette finale, on aurait évidemment voulu plus. On va être déçus aujourd’hui et demain mais après, on va devoir relever la tête et jouer un bon match, samedi, pour essayer de gagner."

 

"Le rêve inachevé des Diables" : Retrouvez notre numéro collector de 24 pages dès ce jeudi dans Paris Match Belgique.

CIM Internet