Paris Match Belgique

Cristiano Ronaldo, le coup marketing colossal de la Juventus de Turin

Le portefeuille de Cristiano Ronaldo est très, très bien équilibré. | © AFP PHOTO / Vasily MAXIMOV

Sport

En s'offrant le Portugais Cristiano Ronaldo, la Juventus de Turin a frappé un immense coup sportif mais aussi marketing. La star planétaire représente à elle seule une vraie multinationale.

Il est une marque à lui tout seul. "CR7", surnom bien connu par toute la planète football, est une véritable machine à gagner sur et en dehors du terrain. Á empiler les buts pour la sélection du Portugal ou en club. Et à collectionner les contrats mirobolants avec les plus grands sponsors. Cristiano Ronaldo, dont le transfert a été annoncé hier, migre donc de Madrid à Turin. Un très joli coup pour la Juventus, qui s'offre la poule aux oeufs d'or du football mondial.

Lire aussi > Quand le fils de Cristiano Ronaldo fait le show après le match contre l'Algérie [VIDÉO]

Le maillot est déjà prêt dans Juventus Store, à Turin. Pour être vendu à la pelle. © AFP PHOTO / Isabella Bonotto

"Seulement" troisième

Il fait partie des trois sportifs les mieux payés de la planète, grâce aux salaires XXL perçus au Real Madrid mais surtout sa capacité à monétiser son immense notoriété. Malgré le gain d'une troisième Ligue des champions d'affilée cette année, la star madrilène n'a terminé l'année écoulée qu'à la troisième place du classement des sportifs les mieux payés établi par Forbes. Derrière son éternel rival, Lionel Messi (2ème), et l'inaccessible boxeur Floyd "Money" Mayweather et ses 285 millions de dollars de gains.

Capture d'écran / Classement des sportifs les mieux payés 2018 / Forbes.

Le Portugais, vainqueur de l'Euro 2016 mais éliminé dès les huitièmes de finale du Mondial 2018, a empoché 108 millions de dollars (environ 92 millions d'euros) lors des douze derniers mois. Accusé d'avoir dissimulé une partie de sa fortune au fisc espagnol, il a accepté en juin dernier de payer 18,8 millions d'euros dans le cadre d'un pré-accord destiné à mettre fin aux poursuites pour fraude fiscale.

330 millions de followers

Outre son salaire annuel à huit chiffres qui l'attend à la Juventus Turin (30 millions d'euros à l'année), récompensant son statut de quintuple Ballon d'Or ou de meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des champions, "CR7" est devenu une marque attractive, au coeur de nombreux partenariats lucratifs. Icône planétaire, le natif de Madère est suivi sur les réseaux sociaux par 330 millions de followers, soit plus que n'importe quel autre sportif. Une audience rare qui lui a permis d'attirer à lui plus d'une dizaine de sponsors de premier plan.

Capture d'écran Instagram / Compte de Cristiano Ronaldo.

Le contrat à un milliard

De l'opérateur de téléphonie SFR, l'horloger suisse Tag Heuer, à Konami (éditeur japonais du célèbre jeu vidéo PES), en passant par le fabricant d'huile Castrol, et la compagnie aérienne Emirates, tous s'arrachent la moindre seconde de spot publicitaire avec le Portugais. "Son portefeuille est très bien équilibré avec une dizaine de secteurs d'activités très différents et complémentaires, ce qui réduit le risque de passer pour un panneau publicitaire", avait expliqué l'an dernier à l'AFP Jean-Philippe Danglade, auteur de Marketing et célébrités. C'est avec l'équipementier américain Nike, avec qui Ronaldo a signé une prolongation de son partenariat "à vie", que les liens sont les plus forts. Le chiffre ahurissant d'un milliard d'euros lui a été promis par Nike.

Cristiano Ronaldo est seulement le deuxième sportif à signer un contrat à vie avec une marque, après Michael Jordan / © Nike Football.

Selon Forbes toujours, entre le beau gosse "bling-bling" Ronaldo et le timide Messi, il n'y a pas photo en termes de retour sur investissement pour Nike et Adidas, rival de l'équipementier américain et sponsor de l'Argentin. En 2016, Ronaldo aurait généré 500 millions de dollars pour Nike via les réseaux sociaux, contre 53,3 millions du côté de Messi pour Adidas.

Lire aussi > Le top des meilleures pubs du Mondial

"Un seul post Instagram lors de la victoire du Portugal en finale de l'Euro-2016 valait 5,8 millions de dollars pour Nike", écrivait encore Forbes, en se basant sur les données de Hookit, un site spécialisé dans la valorisation des contenus sur les réseaux sociaux. Loin d'être rassasié, l'entrepreneur Ronaldo a fait de son nom une marque personnelle déclinée sous toutes les coutures, sur le modèle David Beckham, ou celui du basketteur Michael Jordan et son logo "jumpman" dans les années 1990.

Le logo mythique lié pour toujours à Michael Jordan.
CIM Internet