Paris Match Belgique

« Si nous avions joué la finale, nous l’aurions gagnée » : La fierté des Diables après avoir décroché la 3e place du Mondial

3e place au Mondial ? Jamais les Belges n'avaient été si bien classés dans une Coupe du Monde. | © BELGA PHOTO BRUNO FAHY

Sport

En terrassant l’Angleterre (2-0) ce samedi, la Belgique a décroché la troisième place du Mondial. Une grande première dans l’histoire du pays.

 

« Cette prestation est, après tout, un peu historique. » Les mots de Vincent Kompany résonnent encore, au lendemain de la petite finale où nos Diables Rouges disputaient la troisième place du Mondial face aux Anglais. Au coup de sifflet final, la Belgique l’emporte sur un 2-0. « C’est fait, je suis fier », a déclaré le capitaine de Manchester City. « L’élimination a été difficile à digérer, mais aujourd’hui, nous avons montré que nous voulions vraiment la troisième place. (…) », a ajouté Kompany dans un élan de satisfaction.

Lire aussi > Pour la Fifa, le Mondial 2018 est « le meilleur de tous les temps »… et c’est faux

Un « cap important » pour la Belgique

Au moment de célébrer la médaille de bronze, les joueurs belges revoient leur parcours, le regard pétillant et nostalgique. « Nous voulions vraiment cette troisième place. Nous avons fait preuve de beaucoup de volonté et de mentalité », a dit Toby Alderweireld, juste après la cérémonie. « C’est, après tout, un cap important pour la Belgique que nous avons franchi maintenant, et nous pouvons en être fiers. C’est bien de retourner à la maison avec un prix de cette manière. Que ce soit le début de quelque chose de beau. »

Lire aussi > Merci les Diables d’avoir fait vibrer (et rayonner) la Belgique

On rejoint dans l’histoire de la Coupe du monde la France et l’Italie.

Tant pour les supporters belges que pour les joueurs, le Mondial 2018 restera à tout jamais dans les annales. « L’héritage va rester pendant de très nombreuses années », a assuré Roberto Martinez. « Les joueurs le méritent », après avoir réussi le meilleur résultat de l’histoire de la Belgique en Coupe du monde. « Le talent était là, mais ces joueurs ne voulaient pas se reposer sur leur seul talent mais travailler comme une équipe, prêts à tout faire pour réaliser un résultat. Ils voulaient rendre tous les supporters belges fiers », a-t-il ajouté.

© BELGA PHOTO BRUNO FAHY

Honneur sauvé, rêve brisé

Malgré un parcours sensationnel et un classement inédit, la déception de ne pas avoir disputé la finale demeure dans les esprits de chacun. « C’est évidemment dommage de ne pas avoir joué la finale, mais c’est joli d’être troisième. C’est un meilleur sentiment pour rentrer à la maison que si on avait terminé quatrième », a confié le gardien Thibaut Courtois au micro de la RTBF. Une déception exacerbée par l’espoir d’atteindre le rêve ultime. « Nous n’avons pas atteint la finale, mais nous y étions presque. Et je pense honnêtement que si nous avions joué la finale, nous l’aurions gagnée », a par ailleurs estimé Vincent Kompany.

Lire aussi > France-Belgique : La déception des Diables Rouges après la défaite

Quoi qu’il en soit, comme dirait Courtois, « dans quelques années, cette médaille va être spéciale »« On a montré pendant la compétition qu’on avait ces ambitions-là (remporter un grand tournoi). On devra essayer à chaque compétition d’aller le plus loin possible et de continuer à progresser. Pourquoi pas la prochaine compétition atteindre la finale ? », a conclu Youri Tielemans. Pourquoi pas, en effet.

CIM Internet